FR
FR

L’activité physique, la clé de la confiance en soi & de la santé chez les seniors

La pratique régulière d’un sport doux est indispensable pour garder la forme physique et morale passé 50 ans. Vous envisagez de vous y (re)mettre ? À vos marques, prêts, marchez !

L’activité physique, la clé de la confiance en soi & de la santé chez les seniors

Vous pensez avoir passé l’âge de vous dépenser ? Détrompez-vous, c’est vivement recommandé lorsque nous atteignons un certain âge. L’exercice régulier d’une activité physique adaptée permet de prendre soin de son capital santé et de sa confiance en soi quand on est senior. Voici quelques arguments qui vous motiveront à vous (re)mettre au sport, assortis de conseils pour le faire en toute sécurité !

Le sport, une vraie cure de jouvence

À partir de 50 ans, certains mouvements sont plus difficiles à réaliser qu’avant. Cela s’explique par le fait qu’en avançant en âge, la masse musculaire fond : elle diminue de moitié entre 20 et 80 ans. Or ce phénomène s’accélère au moment où l’on devient quadra/quinquagénaire. Pratiqué avec régularité et en douceur, le sport booste la fonction musculaire ce qui prolonge l’autonomie. Mais pas seulement. L’activité physique a aussi le pouvoir de retarder les effets du temps. Bouger oblige le cœur à travailler davantage et donc à garder la forme, réduit l’essoufflement, renforce le sens de l’équilibre – limitant ainsi le risque de chute - et ralentit l’ostéoporose. Sans parler du mauvais cholestérol qui s’envole et des défenses immunitaires dopées grâce à l’effort. Vous l’aurez compris, pour rester jeune plus longtemps, il faut transpirer ! 

L’activité physique, la clé de la confiance en soi & de la santé chez les seniors
L’activité physique, la clé de la confiance en soi & de la santé chez les seniors

Le lien entre activité physique et confiance en soi

Si être actif est excellent pour le moral tout au long de la vie, les bienfaits du sport sur le mental demeurent les plus spectaculaires lorsque la confiance en soi vient à manquer. Ce qui peut arriver quand on vieillit. Parce qu’il invite à donner le meilleur de soi-même, le sport procure généralement un sentiment de fierté. Il permet également d’entretenir sa silhouette, de rompre la monotonie du quotidien, de faire des rencontres et de se sentir valorisé. Tout cela contribue à réparer une estime de soi abîmée par le poids des années. Et contrairement aux idées reçues, il n’est jamais trop tard pour commencer un sport. Stimulé par l’apprentissage et l’acquisition de nouvelles compétences, le cerveau est d’ailleurs mieux protégé contre les maladies neurodégénératives comme Alzheimer. Alors, n’hésitez plus : lancez-vous !

Et si vous profitiez de votre temps ?

Avec le manque de motivation, un planning trop chargé est l’excuse la plus courante pour se dispenser de sport. Arrivé à la retraite, il s’allège a priori. Vos journées sont déjà bien remplies ? Rassurez-vous, l’idée n’est pas de consacrer l’intégralité de votre temps libre au sport. L’OMS recommande « 150 minutes d’activité d’endurance d’intensité modérée » ou « 75 minutes d’activité d’endurance d’intensité soutenue » par semaine aux personnes en bonne santé qui ont fêté leurs 65 printemps. À pratiquer sous forme de séances d’au moins 10 minutes.

Les précautions à prendre

Le sport ne fait plus partie de votre vie depuis quelques années ? Il va d’abord falloir vous assurer que votre condition physique vous autorise à renouer avec lui. Vous le saurez en effectuant un bilan de santé chez votre médecin traitant. Ce dernier vous renseignera également sur les activités auxquelles vous pouvez vous adonner sans danger. Dans tous les cas, la vigilance doit être de mise. Partez sur un entraînement doux et progressif, accordez une importance particulière au choix de votre tenue et de votre équipement, pensez à bien vous échauffer, à vous hydrater suffisamment ainsi qu’à vous étirer et soyez très à l’écoute de votre corps. 

L’activité physique, la clé de la confiance en soi & de la santé chez les seniors
L’activité physique, la clé de la confiance en soi & de la santé chez les seniors

Quels sports privilégier après 50 ans ?

Les activités physiques qui préservent les articulations telles que la marche rapide ou la marche nordique sont tout indiquées pour les seniors dynamiques. Pour les pratiquer, vous aurez seulement besoin de vêtements de sport, d’une bonne paire de baskets, de bâtons pour la marche nordique et éventuellement d’un ou plusieurs compagnons de balade. Les avantages de ces disciplines de plein air ? Vous choisissez votre rythme en fonction de vos capacités et de vos envies, vous améliorez votre endurance et votre cœur et vos artères s’offrent une seconde jeunesse. Si vous recherchez un sport complet, optez pour la marche nordique. Elle sollicite 80% des muscles du corps : des bras aux cuisses en passant par les  abdominaux et les fessiers.

Le saviez-vous ? Selon des études récentes, marcher un quart d’heure chaque jour à vive allure permettrait de gagner 3 ans d’espérance de vie.