Prenez soin de vos chaussures de running

(29) 37
Déposer un commentaire

 

Pour Olivier Laboussole, chef de produits chaussures chez Kalenji, la première des précautions consiste à alterner l’utilisation de deux paires de chaussures. « Afin, dit-il, de laisser les composants de la semelle intermédiaire récupérer de la séance d’entraînement et de permettre au chausson de bien sécher. »

Autre commentaire immédiat du technicien : « Eviter impérativement le lavage dans une machine à laver qui peut entraîner un décollement de certaines parties de la chaussure et une dissolution des points de colle. Un déchirement des mailles sur le dessus du pied est également possible. » A noter que le chausson a tendance à se déformer lorsqu’il passe par la case machine à laver. Le confort d’utilisation s’en trouvant donc logiquement altéré.

Avec un brin d’humour, Olivier Laboussole assure que le meilleur moyen de laver ses chaussures de course à pied reste de pratiquer le running dans la neige. « L’effet de blanchiment est assuré !, s’exclame-t-il. Je l’ai testé en de nombreuses occasions. » Mais de remarquer aussitôt : « Il n‘y a pas de solution nettoyage miracle. Une paire de chaussures se salit. Principalement la partie en mesh (dessus du pied) qui entoure le pied. » 

Il est donc conseillé d’utiliser une brosse ou une brosse à dents souple et de frotter, en évitant d’être trop agressif particulièrement avec les modèles route (les chaussures de trail sont plus résistantes).

L’utilisation d’un peu d’eau douce tiède et de savon (type Marseille) permet de venir à bout des endroits les plus incrustés. Attention de ne jamais mélanger de produits javelisés avec le liquide de nettoyage . Enfin, il est judicieux de placer du papier type essuie-tout ou du papier journal à l’intérieur de la chaussure qui vient d’être lavée pour accélérer l’absorption d’humidité.

En ce qui concerne le séchage, Olivier Laboussole recommande de laisser les chaussures dans un endroit sec. « Mais, ajoute-t-il, en évitant le contact trop rapproché avec une source de chaleur, type radiateur, pour ne pas déformer la forme du chausson. » 

Autre impératif : « Oter la première de propreté, c’est-à-dire la semelle amovible, pour qu’elle sèche séparément. » Plusieurs avantages à utiliser cette technique : éviter l’accumulation d’humidité et l’apparition d’odeurs, mais aussi un développement microbien. Enfin, cette première de propreté conserve mieux sa forme initiale lorsqu’elle sèche séparément.

Dernière suggestion du chef de produits chaussures de Kalenji : « Ne pas laisser la paire de chaussures de course à pied au fond du sac de sport au terme de l’entraînement. Il faut éviter de l’enfermer dans l’humidité. Elle aussi a le droit de respirer ! »

 

On résume :

- Enlever la semelle de propreté (semelle intérieure, si celle-ci est amovible)

- Utiliser une brosse ou une brosse à dents souple

- Frotter sans être trop agressif avec de l'eau tiède et un peu de savon (type savon de Marseille)

- Placer du papier type essuie-tout ou du papier journal à l’intérieur de la chaussure qui vient d’être lavée pour accélérer l’absorption d’humidité

- Laisser sècher à température ambiante dans un endroit sec

 

A éviter :

- Ne pas laver la chaussure dans une machine à laver, ni au sèche-linge

- Ne pas utiliser de produits javellisés

- Lors du séchage, éviter le contact avec une source de chaleur, type radiateur, sèche-cheveux ou en plein soleil, pour ne pas déformer la forme du chausson

 

Entretenez bien vos chaussures de running pour les conserver plus longtemps et courir dans de bonnes conditions !

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Validez votre note
Rédiger un avis
Commentaires

merci pour les conseils ,et je vais attendre un peu pour donner un avis sur le modèle de baskets (faire quelques KM)


On est bien elles sont légère confortable


Bonjour,


Je viens de faire un trail de 15 km (900m dénivellé + ) sur des sentiers "gluants" et gras....Mes Kalenji ont eu une accroche géniale à la montée ! vraiment super contente et une magnifique course !


Très bonne chaussures très satisfait du confort et de la légèreté des vos chaussures .


Merci pour ces recommandations même si jamais je n ai passé mes runnings dans une machine à laver :)... je suis rendue à la 2e sortie longue sur route *1h20 et 1h30* .. quelques craintes sur l adhérence de la chaussure sur sol mouillé d après les commentaires. Je les trouve aussi un peu lourde.. y a t il un modèle plus adapté pour les séances de fractionnée?


Bonjour Sophie,


Pourriez-vous me préciser quel modèle de chaussure vous utilisez afin que je puisse vous répondre plus précisément ?


Sportivement,


Samuel, Equipe Kalenji


Merci pour les conseils.


La chaussure droite émet un bruit.


L'amorti semble correct


Le chausson est un peu large


Sportivement


Sebastien


Testée et approuvée en forêt escarpée


Suis très content de l'achat qualité prix


Pages
HAUT DE PAGE