Optez pour le carnet d'entraînement !

(1)
Soyez le premier à commenter


Le carnet s’entrainement est la mémoire du sportif. Bien souvent, la motivation d’un coureur est à l’image de son carnet d’entraînement. Il ne faut pas le considérer comme un gadget, c’est véritable outil, qui va vous aider à progresser dans le temps.

Votre carnet d'entraînement peut avoir différentes formes, qu’il soit informatisé, sous forme d’application ou tout simplement sous format papier. Dans ce carnet, vous allez par exemple noter vos sensations, les distances, les cumuls de distance, le dénivelé positif et négatif, le temps de course, le nombre d’heures d’entraînement et vos résultats (chronos et classements). La liste n’est pas exhaustive et vous pourrez y ajouter toute information qu’il vous semble utile de garder en mémoire.

 

Un outil pour planifier votre saison

Vous consignerez dans votre carnet d’entraînement tout ce qui vous aidera à analyser ce que vous avez bien fait mais surtout les erreurs que vous avez pu commettre. Elles vous aideront à progresser.

Par exemple, au moment de programmer votre saison ou choisir un plan d’entraînement, un retour sur le passé est impératif. Votre carnet d’entraiment sera là pour vous aider faire les bons choix : nombre de sorties par semaine, de kilomètres à parcourir, intensité des séances, temps à investir.

 

Comment utiliser les données de votre carnet d’entraînement ?

Vous pourrez aussi vous creuser dans cette mine d’informations afin d’essayer de comprendre le pourquoi d’une blessure. Bien souvent, l’explication est écrite noir sur blanc dans votre carnet d’entraînement :

- N’avez-vous pas surchargé votre calendrier de compétitions en omettant de bien respecter les temps de récupération entre les courses ?

- Avez-vous bien respecté une à deux coupures annuelles afin de laisser votre corps et votre esprit se régénérer ? C’est aussi l’occasion de consacrer un peu plus de temps à ceux qui tout au long de l’année supportent les sorties longues, nocturnes, les dimanches sur le bord des routes au détriment (il faut parfois l’avouer) de la vie familiale et sociale.

- Avez-vous bien respecté le délai nécessaire pour soigner une petite douleur anodine ? Ou s’est-elle transformée en une vraie blessure qui vous a arrêté plusieurs semaines. Peut-être qu’un simple allégement de votre semaine d’entrainement vous aurait permis de passer ce contretemps sans conséquence pour la suite ?

- Dans un sens plus positif, vous pourrez relever dans votre carnet d’entraînement les objectifs qui se sont parfaitement déroulés et décrypter les raisons de ces succès. Le succès n’étant pas une victoire contre vos adversaires mais simplement  sur vous-même. Vous pourrez ainsi reprendre tout ou partie des ingrédients qui vous ont amenés à la réussite.

- A plus long terme, votre carnet d’entraînement vous permettra de d’évaluer dans le temps votre progression. Car si vous tenez compte des annotations de votre carnet et que vous en déduisez les bonnes décisions, alors il est certain que vous progresserez d’année en année.

 

Tenir un plan d’entraînement, ce n’est finalement pas grand chose, mais avec tout ce que vous allez pouvoir en retirer, ce serait vraiment dommage de s’en passer.

 

Bonne saison !

 

Philippe Propage, Coach kalenji
Cet article a été rédigé par Philippe Propage, entraîneur d'athlètes de niveau international
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Validez votre note
Rédiger un avis
HAUT DE PAGE