Les secrets de nos textiles respirants

(1) 2
Déposer un commentaire

Lorsque nous pratiquons la course à pied, notre corps se réchauffe sous l’effet de la contraction des muscles. Pour dissiper cette chaleur, nous transpirons, ce qui n’est pas sans conséquence pour le coureur. Un défi pour nos ingénieurs qui ont mis au point des textiles… qui respirent !

 

Pourquoi transpirons-nous ?

Le corps humain est merveilleusement fait : il régule constamment son équilibre thermique pour se maintenir à une température d’environ 37°C. Quand il fait froid, le corps se réchauffe en activant des muscles car ceux-ci produisent de la chaleur : c’est pourquoi nous ressentons les frissons, les tremblements ou la « chair de poule ». Quand il fait chaud, la température du corps augmente. Il faut donc dissiper cette chaleur car une hyperthermie compromettrait le bon fonctionnement de notre organisme.

La chaleur se transmet mieux dans l’eau que dans l’air. C’est pour cette raison, par exemple, qu’une douche à 30° paraît fraîche alors qu’une journée à 30° est déjà très chaude. Lorsque la température du corps est trop élevée, les glandes sudoripares entrent en action et sécrètent la sueur, composée à 99% d’eau. Des micro-gouttes de transpiration vont apparaître à la surface de la peau et ont besoin d’énergie pour s’évaporer. Pour ce faire, elles vont utiliser la chaleur de notre corps. La chaleur se dissipe par évaporation de la sueur, le corps se refroidit.

 

Transpiration et course à pied

Le phénomène de transpiration est à la fois essentiel et problématique dans le cadre de la pratique de la course à pied.

- Essentiel, car une hausse de la température corporelle est dangereuse. Les effets de l’hyperthermie sont très sérieux : sensation de faiblesse, vertiges, nausées, perte de connaissance. Une hyperthermie sévère peut même être fatale. Heureusement, les symptômes sont progressifs.

- Problématique, car qui dit transpiration dit perte d’eau. Or, une perte de 2% du poids du corps due à la déshydratation peut entraîner une chute de la performance d’environ 20% ! La transpiration peut aussi être synonyme d’inconfort. Les vêtements sont mouillés et collent à la peau, les problèmes d’irritation sont aggravés. En hiver, le coureur se couvre pour ne pas avoir froid. Rapidement, sa température corporelle augmente et il éprouve le besoin de se découvrir. C’est une fois sa séance terminée que le coureur s’expose au phénomène du          « freezing » : le froid ambiant est encore plus fortement ressenti à cause de l’humidité du corps.

 

Des textiles qui évacuent la transpiration

L’enjeu d’un textile respirant n’est pas de bloquer le phénomène de transpiration, mais d’en limiter ses inconvénients. Afin de réaliser un produit qui réponde à ce cahier des charges, il faut un tissu aux propriétés particulières. Techniquement, ce textile conjugue 3 propriétés qui lui permet d’évacuer efficacement la transpiration :

- L’absorption : composé de fibre synthétique elles sont capables d’absorber une grande quantité d’eau.

 

- Le transfert : les caractéristiques du tissage permettent de faire passer l’humidité de l’intérieur (côté peau), à l’extérieur du textile.

L’eau va ainsi passer naturellement de la couche interne à la couche externe.

- Le séchage : les fibres vont diffuser la transpiration sur un maximum de surface afin de faciliter son évaporation et donc son séchage

 

La preuve en vidéo !

 

EQUAREA

 

Tous les textiles Kalenji sont conçus pour la course à pied et intègrent des technologies permettant l’évacuation de la transpiration pour vous permettre de courir dans les meilleurs conditions.

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Validez votre note
Rédiger un avis
Commentaires

sujet très intéressant mais je sue très fortement et à ce jour je n'ai pas trouvé de vêtement me permettant de faire une séance dans des conditions optimales.

Je finis tout mes entrainement hiver comme été avec mes habits trempés et je dois prévoir du change.

S'il existe des technologies en cours d'étude je veux bien être testeur.


Bonjour Pascal de Meze,


La transpiration varie beaucoup d'une personne à l'autre. Avez-vous essayé nos produits qui utilisent la technologie Equarea ? Le tee-shirt Kiprun possède par exemples de larges zones d'aération : http://www.kalenji-running.com/fr-FR/tee-shirt-running-kiprun-klj.


Si vous souhaitez devenir testeur Kalenji, je vous invite à consulter la page suivante : http://www.kalenji-running.com/fr-FR/tests-produits


Sportivement,


Nicolas, Equipe Kalenji


HAUT DE PAGE