LES BÉNÉFICES DE LA COURSE À PIED SUR LA SANTÉ

Bonification du capital santé, allongement de l’espérance de vie, bien-être moral : la pratique de la course à pied est source de mille bienfaits. Peut-être n’est-il pas inutile de s’en convaincre tout à fait pour mieux rassurer les (derniers) sceptiques…

COURIR POUR CONTRÔLER SON POIDS

Ingérer moins de calories que l’on en dépense : les coureurs qui souhaitent perdre quelques kilos doivent – eux aussi ! – respecter cet impératif. Mais (c’est la bonne nouvelle !), le running est un moyen très efficace d’accélérer la combustion de calories. Et ce, même lors de séances d’entraînement relativement brèves, sous réserve que votre planning ne se compose pas uniquement de séances courtes.

A savoir : l'important pour brûler des calories c'est le ratio entre l'intensité et la durée de l'entraînement. Si les séances sont intenses mais très courtes, vous dépenserez moins de calories que si courez un marathon en 4h. Lorsque la séance d’entraînement ou le simple jogging se décline en moyenne à moins de 75% de la fréquence cardiaque maximale, ce sont majoritairement les lipides qui seront consommés pour fournir de l'énergie au corps. Mais, finalement, rien ne vaut un travail équilibré entre des séances longues et lentes et des séances plus courtes et plus intenses.

Au-delà du poids, la course à pied permet de se muscler et donc d'affiner sa silhouette. Elle cible de nombreux muscles comme ceux des jambes, les fessiers ou encore les abdominaux qui aident à maintenir la posture. Un super allié tonicité !

 

FAIRE BAISSER SANS CESSE SON ÂGE DE FORME

Peut-on calculer l’espérance de vie théorique d’un individu à l’aide d’un questionnaire simple ? Des chercheurs norvégiens s’y emploient depuis quelques années et les résultats de leurs études – qui portent désormais sur plusieurs dizaines de milliers de volontaires – sont suffisamment probants pour connaître un vrai retentissement.

Selon les scientifiques scandinaves, l’âge chronologique (date de naissance) compte moins que l’âge de forme (la santé cardiovasculaire) pour prédire une mort prématurée (par rapport à une moyenne par pays) Concrètement, une bonne VO2max est plus significative qu’un taux de cholestérol important, une pression artérielle élevée ou même une consommation régulière de tabac. Le meilleur moyen de faire baisser son âge de forme selon les Norvégiens : pratiquer une activité sportive – type course à pied - régulière.

La santé cardiovasculaire, c'est aussi un coeur musclé qui aide le corps à mieux résister aux maladies. Ce n'est pas pour rien si l'activité physique modérée, qui justement muscle le coeur, est recommandée aux personnes qui ont souffert d'un cancer, puisqu'il a été prouvé qu'elle augmente les chances de rémission.

 

UN REMÈDE ANTI-STRESS

De nombreuses publications scientifiques ont confirmé que l’exercice physique accélérait la création de nouveaux neurones, stimulait la mémoire et jouait un rôle positif dans le traitement de la dépression.

A propos de l’impact positif du sport sur l’activité cérébrale : une étude canadienne a mis en évidence l’importance de l’activité sur la gestion de l’humeur chez les rats de laboratoire. Ceux-ci devenant moins anxieux et moins réceptifs au stress lors de tests effectués après plusieurs semaines d’exercices. Ces bénéfices disparaissant cependant après un mois de sédentarité.

Et, nul besoin d'une quelconque étude pour se rendre compte que courir permet de s'aérer l'esprit avec un simple bol d'air frais. Une astuce bien-être après une journée stressante, un moment à soi dans un monde qui va trop vite. On pourrait également parler de la sécrétion d'endorphines pendant l'effort, cette hormone du bonheur qui apaise. Il suffit simplement d'apprécier !

 

COURIR POUR BOOSTER SA SANTÉ MENTALE

Aller au bout de soi-même, se dépasser pour atteindre l'objectif de course, vous l'avez sûrement déjà vécu. Autant de petites victoires qui forgent le mental et poussent à croire que rien n'est impossible si on s'en donne les moyens. C'est tellement valorisant quand le défi est accompli ! La course à pied apporte beaucoup dans l'estime de soi et dans la capacité à résister mentalement. C'est un boosteur de confiance en soi qui participe à votre santé mentale.

 

UNE MEILLEURE SANTÉ OSSEUSE

Le reproche parfois fait à la course à pied est d’imposer des chocs répétés au squelette. C’est ignorer que les os ont besoin d’impacts pour conserver leur densité. Une étude américaine réalisée sur plusieurs dizaines de milliers de femmes de plus de 50 ans prouvait que leur risque de se voir poser une hanche artificielle diminuait de 40% lorsqu’elles couraient ou marchaient au moins quatre heures par semaine.

 

Une parfaite écoute de soi doit rester la boussole de toute activité sportive régulière. Avec ce double impératif : ne pas courir (même lentement) si une gêne tenace – musculaire ou tendineuse – se manifeste ou si des symptômes inhabituels (tête qui tourne, fièvre, douleur dans la poitrine) sont identifiés.

DÉCOUVREZ NOS CONSEILS SUR LES BIENFAITS DE LA COURSE A PIED SUR LA SANTE

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à écrire un commentaire

Rédiger un commentaire
HAUT DE PAGE