se motiver pour courir

Gardez votre motivation à courir

(28) 20
Déposer un commentaire

Fréquent que les coureurs à pied de tous niveaux connaissent de sérieuses baisses de régime en termes de motivation. Voici cinq astuces fiables pour éviter le coup de moins bien !

1. Se fixer des objectifs raisonnables

Logique de se sentir dépassé par la difficulté d’un chrono à atteindre ou d’une distance à parcourir si le diagnostic de départ n’a pas été correctement établi.
Il est impératif de ne pas se mentir sur son niveau. Et cela passe par une bonne connaissance de soi-même. Vitesse de base (dite d’endurance), capacité à maintenir un effort au seuil, nombre d’entraînements effectués chaque semaine : l’objectif doit tenir compte de tous ces paramètres. Utile de se faire aider d’un entraîneur ou d’un coureur expérimenté pour avoir un point de vue extérieur, souvent plus objectif.

 

2. Faire preuve de méthode

Partir à l’aventure, sans chrono, sans autre but que de se changer les idées constitue une manière saine de décliner la pratique sportive : courir en n’écoutant que l’humeur du jour a des avantages. Mais il demeure important d’équilibrer son entraînement autour de certains fondamentaux.
La perte de motivation est souvent la conséquence d’une monotonie de l’effort. Il est nécessaire d’équilibrer chaque semaine autour de séances aux programmes variés. Footings longs effectués à un rythme modéré pour développer les qualités d’endurance et travail plus dynamique en fractionné pour augmenter les capacités cardiovasculaires.

 

3. Courir est un sport collectif !

La solitude du coureur de fond est un mythe (littéraire) qui n’a pas de raison d’être lorsque le degré de motivation donne des signes de fatigue ! 

Personne n’a jamais prouvé qu’il était plus efficace de pratiquer le running en soliloquant la difficulté à avancer…
Utile en conséquence de se faire des amis coureurs. Voisins, collègues de boulot, membres d’une association ou même d’un club : l’objectif est de rejoindre une structure conviviale qui stimule et (re)donne envie de bouger. On cherchera évidemment à trouver des coureurs à pied d’un niveau similaire au sien (ou légèrement supérieur) pour que l’émulation sportive s’ajoute au plaisir de papoter avant et après l’effort.

 

4. Participer (régulièrement) à des épreuves chronométrées

Est-ce une carotte nécessaire ? Certes non. De nombreux coureurs déclinent des décennies de footings sans épingler le moindre dossard sur leur poitrine. La participation à une épreuve chronométrée permet cependant de se jauger, de vérifier les progrès accomplis et, surtout, de se projeter dans l’avenir.
Participer à une compétition (le mot même peut parfois rebuter) ne doit pas intimider. La notion de dépassement de soi reste d’ailleurs souvent relative. Surtout pour les coureurs novices. Mais le fait de ramener la médaille de ‘finisher’ à la maison est toujours source de motivation.

 

5. Tenir un carnet d’entraînement

Ce qui peut sembler de l’ordre du gadget est en fait essentiel. Le quotidien d’un coureur à pied soucieux de ne jamais perdre la motivation en route peut se décliner sans chichis. Kilométrage hebdomadaire ou temps réalisés sur des distances étalonnées : la mise à jour quotidienne du carnet d’entraînement permet de vérifier que les fondamentaux sont respectés.

A terme, le carnet d’entraînement devient un vrai refuge où le coureur peut écrire ses sensations à l’effort, son niveau de fatigue, sa lassitude ou son optimisme à l’approche d’une compétition à venir. Tout ce qui peut booster la motivation y a sa place.

Logique de connaître des baisses de motivation lors de certaines périodes de l’année. Il faut alors savoir faire le tri entre un niveau de fatigue générale qui justifie une coupure de l’entraînement et une simple lassitude psychologique qui se doit d’être surmontée dans les plus brefs délais.

 

Bonne course !

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Validez votre note
Rédiger un commentaire
Commentaires

Bonjour, ce n'est pas mon rôle de faire de la pub mais puisque l'on est sur votre site je pense que ça ne pose pas de pb. Pour remédier à mes soucis de motivations ( Sorties running aux beaux jours et pendant les vacances et rien l'hiver...) je m'en suis remis à jiwok. L'application smartphone fait le job (légers bugs par moments mais pas dramatique). Cela me permet de m'inscrire à des programmes d'entraînement réalistes et compatibles avec mes contraintes professionnelles.

L'année dernière j'ai perdu 9kg en 8 semaines par ce biais. J'en ai repris 5 l'hiver ... pas de souci j'ai repris un programme 10kg en 10 semaines que je tiens depuis mie août...

Avoir un coach dans l'oreille qui intervient sur mes propres playlist, un programme fixé sur mon agenda, m'a permis de garder ma motivation. Pour info, actuellement je ne cours que 2 fois par semaine (1 en semaine 1 le week-end) et c'est parfait...

C'est payant mais peu cher (35€ env pour 6 mois je crois ).

Voilà pour mon témoignage

Fred.


Bonjour Fred,


Merci pour votre retour d'expérience.

Sinon, il y a notre application Decathlon coach, entièrement gratuite, qui propose du coaching, des plans d'entraînements, des conseils nutrition... Je vous invite à la découvrir : https://www.decathloncoach.com/fr/home/

Sportivement,

Emilie, Kalenji team


Bonjour, j'ai 56 ans j'ai tjrs fait du sport et je continue. Mon record est les 86km du CCC en 16h02.l'ancienne en 2h58.la montée de la tournette en 2h13. Aujourd'hui je poursuit. Je pense que vos commentaires sont bon mais j'ajouterai qu'il faut respecter des pauses de 15j minimum tous les 6 mois environ suivant le ressenti de son corps. Bonnes journée sportives à tous en écoutant NOTRE CORPS. Denis


Bonjour,


Je suis d'accord que courir avec une autre personne doit certaiennement être plus motivant, mais comment trouver cette personne?


Bonjour,


Merci de votre intérêt pour nos conseils.

Je vous invite à consulter notre article sur "courir en groupe" qui vous donnera des astuces pour trouver des partenaires de running : https://www.kalenji.fr/conseils/courez-en-groupe-et-restez-motives-tp_39824

Bon run,

Emilie, Kalenji team


Bonjour,


Conseils intéressants, je cours depuis longtemps, très longtemps (plus de 20 ans) j'ai eu des périodes en dents de scie, avec un peu de mal l'hiver et plus de facilité l'été. Il faut dire que je suis en Lorraine, et que l'hiver ici ça pique ! Maintenant je n'en ai plus, ma méthode est simple, je programme quelques sorties genre semi ou trail pendant l'année, pour lesquels je suis un plan d'entrainement, et le reste du temps je cours pour le plaisir, à la sensation, sans me dire il faut que je fasse tant de kms ou que je cours tant de temps, j'y vais au gré de mes envies, la seul chose que je me fixe c'est de courir entre 2 et 3 fois par semaine. Je pense qu'avant tout il faut prendre du plaisir, ceux qui n'ont jamais pris de plaisir en courant, un conseil faites autre chose !!

Parce que avec le plaisir tout est plus facile, sortir quand il pleut ou qu'il fait froid, aller courir après une journée fatigante,bref, il faut KIFFER le reste ça vient tout seul ensuite !!


Bonjour,

Je perds de ma motivation et une certaine lassitude s'installe. Je cherche les causes : le surplus de poids et des reprises en permanence de la course à pieds, une impression de ne jamais progresser assez vite, l'âge aussi que j'ai de plus en plus de mal à assumer et surtout garder une motivation pour me caller sur un programme. Je ne prends pas le temps de modifier la musique de mon baladeur MP3, cela peut-être une cause supplémentaire ? Faut-il vraiment courir en musique ou pas ? Merci de partager vos expériences.


Bonjour Pascal,

Ne perdez pas courage : il suffit de trouver votre propre recette pour garder la motivation à long terme. La musique peut être une solution mais cela dépend des coureurs, parfois une émission de radio en podcast peut aussi être intéressante. Pensez également à changer de parcours aussi souvent que possible, cela permet de diversifier les entraînements. Courez avec d'autres sportifs, c'est toujours plus motivant. Fixez-vous des objectifs pour apporter un côté ludique à la course à pied : courir 30 minutes non stop, arriver jusqu'à tel endroit, courir 7km... Enfin, pensez à tous les bienfaits que peut vous apporter ce sport pour continuer à courir :).

Bon courage

Emilie, Kalenji team


Très utiles ces conseils pour une reprise sur le long terme


Bons conseils, je vais suivre celui du carnet d'entrainement je pense, je cours depuis 3 ans et demi mais sérieusement et plus régulièrement depuis début 2016 et encore plus depuis 5 mois. Avant j'aimais courir seul et j'ai commencé a courir a plusieurs en juin et finalement je trouve que c'est beaucoup plus agréable et c'est une bonne source de stimulation et de motivation. ça évite de rester dans une zone de confort, surtout avec quelqu'un qui court un peu plus vite.

Les 4 premiers conseils donnés ont été bénéfiques pour moi, reste le carnet a tester.

Donc oui pour

1. les objectifs raisonnables (il ne faut pas hésiter a échanger avec les personnes qui pratiques le running autour de soi il y a toujours des bons conseils a prendre),

2. les séances variées sinon c'est la lassitude assurées,

3. pour courir a plusieurs, ça motive vraiment (il y a toujours des meilleurs coureurs qui nous obligent a nous dépasser un peu mais aussi des personnes d'un moins bon niveau qui nous redonnent confiance...), oui pour la participation a des courses même occasionellement (ça donne une idée de jusque où on peut aller et de notre niveau en général)

4.et ouiiii pour le running collectif c'est super motivant!


Pour le carnet je vais tester...


Pages
HAUT DE PAGE