Faire du tourisme en courant : le sightjogging

(1) 5
Déposer un commentaire


Les guides touristiques ne disent pas tout ! Rare même qu’ils prennent en compte les spécificités du « sightjogging », cette manière sportive et écolo de visiter une ville à la force de ses seules jambes. Pour éviter de passer à côté de certaines merveilles et de rabâcher plusieurs jours (de suite) les mêmes bouts de bitume, il est nécessaire de dresser une liste – certes non exhaustive – des sites à visiter en priorité et de dessiner des parcours de couleurs différentes sur un plan.

Malin évidemment de faire la part belle aux espaces verts qui peuvent être l’occasion de séquences de running plus actives que dans le cœur d’une agglomération et d’interroger les coureurs locaux – rencontrés au détour d’une sortie – sur les portions permettant de courir vraiment tout en faisant du tourisme.

 

Trafic automobile : vigilance exigée

Courir en milieu urbain suppose une attention de tous les instants. Particulièrement lorsque l’on visite une ville et que l’on ignore certaines subtilités des automobilistes (mais aussi motocyclistes ou cyclistes) locaux.

En conséquence :

- Respecter de manière scrupuleuse le code du piéton. Ne jamais (JAMAIS) griller de feu tricolore et courir impérativement sur les trottoirs.

- Rester à l’écoute de son environnement en baissant le volume de son mp3. Garder à l’esprit : une ville se visite aussi en découvrant les bruits qui font sa spécificité…

- Obéir aux injonctions des autorités – même si celles-ci peuvent sembler étranges ou déplacées.

 

Adopter une tenue adéquate en toutes circonstances

A chacune et chacun de décider en conscience des vêtements de running qu’il convient de porter lors d’un footing urbain. Deux règles doivent cependant être respectées :

- Eviter de pénétrer au sein d’un lieu de culte dans une tenue qui pourrait être considérée comme choquante. Il est souhaitable d’enrouler un blouson autour de sa taille (afin de se couvrir les bras et les épaules) et d’éviter les shorts si l’on souhaite par exemple visiter une église.

- Ne pas imposer sa transpiration aux visiteurs d’un musée ou d’un site touristique fréquenté par des familles. Attendre quelques minutes que la sudation cesse.

 

Eloge du bon sens 

La visite d’une ville en courant peut parfois prendre une tournure inattendue. Il est préférable de se renseigner sur les conditions météo pour éviter d’affronter une averse orageuse en tenue d’été. Judicieux également de se munir d’un ticket de métro et d’un billet permettant d’acheter une bouteille d’eau ou une banane dans une épicerie mais aussi de prendre un taxi pour rentrer à son hôtel.

 

Garder à l’esprit :

- Sauf à disposer d’un sens de l’orientation infaillible, il est possible de se perdre. Un retour à la case départ via un autre mode de transport que ses seules jambes doit donc être envisagé.
- Ne pas courir de nuit dans une ville étrangère sans s’informer au préalable des possibles dangers. Et s’équiper d’une lampe frontale.

 

Le « sightjogging » doit d’abord se concevoir de manière ludique et inventive. Au-delà des précautions, c’est le double plaisir du running et de la découverte d’une ville qui prime. Offrez donc de vraies surprises à vos jambes autant qu’à vos yeux !

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Validez votre note
Rédiger un avis
Commentaires

En vacances, dès les premiers jours le footing s'impose pour découvrir les alentours, des lieux sympas et parfois même des moyens plus faciles ou plus jolis pour y accéder (raccourcis, chemins, etc...), ensuite j’emmène la petite famille découvrir ces lieux, en voiture ou en petite rando...


C'est évidemment un bon moyen de découvrir une ville où un région. Un conseil, utilisez votre sortie en repérage et revenez plutôt en famille et dans une tenue plus adéquate.


Les parcours en ville peuvent êtres intéressants mais attention au taux de pollution ......


Nous rentrons d'un séjour en Espagne... J'adore découvrir les contrées méconnues, voires inconnues en courant... Allier visite et sport, un grand moment de plaisir...


Si vous en avez l'occasion, courez a Singapour! Les parcours urbains sont varies et spectaculaires!

En prime , faites le détour par les sites @ de Metasport ou de Tristar: ils organisent des courses le dimanche, ou des duathlons, ou des triathlons assez régulièrement, et c'est fait dans une ambiance sportive et familiale a la fois: super Sympa!


HAUT DE PAGE