Courir en vacances : osez changer vos habitudes

(2) 5
Déposer un commentaire


Halte à la routine ! Les vacances peuvent et doivent être l’occasion pour les coureurs à pied de tous niveaux d’explorer de nouveaux territoires et de nouvelles manières de pratiquer leur sport. Avec une priorité : prendre du plaisir.

 

Découvrez de nouveaux horizons

Probable, surtout si vous résidez habituellement dans une agglomération, que vous vous entraîniez tout au long l’année sur des terrains maintes fois rabâchés. Admettez que vous en connaissez le moindre nid-de-poule ou la plus petite particularité topographique !

Dépaysement oblige, les vacances modifient les points de repère. Il faut savoir dépasser la timidité ou la flemme (parfois les deux en même temps) et partir à l’assaut de nouveaux terrains de jeux. Tant mieux si ça grimpe, tant mieux si on se perd un peu les premiers jours. En variant les parcours, le temps passe vite, le corps se surprend à envisager d’autres types d’effort et – surtout ! – le cerveau s’imprègne à nouveau du plaisir simple pris à courir…

 

Mettez du rythme dans vos séances

Attention de ne pas lambiner en route ! Les vacances sont certes la période obligée d’un certain lâcher prise, d’une approche moins intense ou ambitieuse de l’entraînement. Pour autant – et si les sensations sont bonnes –, il est conseillé de ne pas se cantonner à de simples footings effectués en sous-régime.

Une ou deux séances par semaine peuvent être consacrées à un travail qualitatif. Travail fractionné en côte, séquences au seuil ou changements d’allure. Laissez parler votre imagination sans cadenasser votre énergie ou votre désir d’exploration. Sentiers de montagne, chemins côtiers ou routes de campagne : il est judicieux d’adapter son entraînement à la nature du terrain et de ne pas chercher à respecter un programme établi à l’avance.

 

Faites découvrir le running à vos amis !

Onze mois durant – et même sans doute un peu plus –, l’entraînement s’organise en marge du cadre familial ou amical le plus proche. Les vacances sont l’occasion rêvée d’initier petits et grands à la réalité du running loisir, de susciter des vocations à force de patience et de pédagogie.

De nombreuses techniques permettent de décomplexer les débutants et de leur donner du cœur à l’ouvrage. L’alternance course / marche est une bonne manière – pour peu que les sites traversés méritent plus qu’un simple coup d’œil distrait – de faire du tourisme sportif (et de l’adapter en fonction du niveau de chacun). Plus actif, le “run and bike” (l’un court lorsque l’autre pédale – si possible en alternance) permet au meilleur coureur d’effectuer un effort de qualité sans rester seul(e). Une priorité : faire du running une composante sociale et conviviale de chaque journée de vacances.

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Validez votre note
Rédiger un avis
Commentaires

bonjour

de retour de 5 jours de balade en montagne j'ai retrouvé mes running ce matin et j'ai fait du fractionné 45 minutes d'endurance et 10 x 1 minute à fond , j'a itenté de calculer ma FCM et j'arrive à 178 FCM alors que l'automne dernier j'étais à 186 , comme un coup de pompe , je suis lente ,

( j'ai perdu mon mari il y a un an et cela me ronge en dedans ) je veux reprendre le chemin de la perf

comment faire ? quel programme d'entrainement suivre ? 59 ans entre 4h30 et 5 heures au marathon

j'ai un marathon le 27 septembre nice cannes?je veux progresser .et retrouver le plaisir de gagner sur moi


Bonjour,


On considère que la FCmax diminue d'1 pulsation par an. Passer de 186 à 178 paraît donc être un différentiel trop important. Il faut noter par contre que les capacités cardiaques peuvent être influencées par votre état de fatigue du moment.

Vous trouverez toutes les informations sur la fréquence cardiaque dans cet article : http://www.kalenji-running.com/fr-FR/conseil/comment-calculer-sa-frequen...


Pour votre marathon, je vous conseille de suivre l'un de nos plans d'entraînement en 8 ou 10 semaines en fonction du temps que vous visez : http://www.kalenji-running.com/fr-FR/coaching/je-progresse?f[0]=field_te...


Bonne course,


Samuel, Equipe Kalenji


Bonjour,


où faire un test VMA en région parisienne?

Merci


Bonjour Denis,


Vous pouvez faire un test VMA vous même en suivant par exemple ce protocole : http://runners.fr/testez-votre-vma-2/


Autre possibilité, vous rapprocher d'un club : à la rentrée ils sont nombreux à organiser ce type de test.


Samuel, Equipe Kalenji


Bonjour Samuel, Très bonne analyse sur les thèmes "découvrir et Rythme" dans OZEZ;

Sportif depuis l'age de 10 ans,foot pendant 30 ans ,course à pieds depuis mes 60 ans ( j'en ai 73) et depuis 3 ans moins de route ayant opté pour la piste plein air et salle.en toute modestie j'en suis à 14 médailles aux champ.de France. Dernière épreuve à Lyon les 6-7 et 8juin 1 or 1argent 1 bronze. Je n'ai pas d'entraineur.

Vos conseils sont très précieux, merci encore. Au plaisir


HAUT DE PAGE