courir sur la neige

Conseils pour courir sur la neige

(22) 8
Déposer un commentaire

L'hiver est bien installé dans nos régions et la neige est présente dans les montagnes, même celles de moyennes altitudes. Ne vous sentez pas obligé de passer la totalité de votre temps libre devant la cheminée car continuer à courir est possible. Profitez de ces conditions pour vous évader dans des paysages féeriques.

 

Votre équipement pour courir sur la neige

La pratique de la course à pied sur neige demande quelques adaptations, avec en premier lieu une tenue adaptée aux conditions très froides, surtout si vous êtes exposé au vent du nord.

Vos chaussures devront avoir des semelles fortement cramponnées, car les risques de glissades sont nombreux. Même si le revêtement amortit en partie les chutes, il faut toujours rester prudent dans ce domaine. Il est aussi possible d'utiliser des fixations (sorte de ressorts) que l'on fixe sous la chaussures et qui augmentent considérablement l'adhérence. C'est l'équivalent des chaînes que vous devez parfois poser autour des roues de votre véhicule pour qu'il puisse avancer dans le neige fraîche.

 

Quelle technique pour bien courir sur la neige ?

Le changement d'adhérence entre les surfaces enneigées peut-être déroutant. Une partie damée pour la pratique du ski de fond se rapproche des conditions la pratique habituelles de votre sport en nature, voire même sur la route. Mais quelques mètres plus loin, vous pouvez vous retrouver dans une neige vierge de tout passage où vous allez vous enfoncer jusqu'à mi-mollet. Cela demande d’anticiper et pour cela, la meilleure des réponses, c'est d'avoir une bonne lecture de la trace que vous allez emprunter. Le chemin le plus rapide n'est pas forcément la ligne droite comme sur une route, mais là où les appuis seront  les meilleurs.

 

Vous devrez aussi penser à adapter votre foulée. Pour cela, réduisez l’amplitude de votre foulée. Plus elle est courte, plus votre appui est bref avec l'espoir que si ce dernier se dérobe, vous serez déjà sur l'appui suivant, limitant ainsi les risques de chutes. Votre centre de gravité se situe aussi plus dans l'alignement de votre corps ce qui vous assure un meilleur équilibre sur les parties verglacées.

Le fait de bien relâcher le haut du corps et d'écarter légèrement les bras vous stabilise davantage. Pensez à l'équilibriste qui, lorsqu'il marche sur son fil, ou plus récemment les pratiquants de slackline qui utilisent uniquement leurs bras pour se stabiliser dans l'espace.

 

Faites du gainage !

Un travail préparatoire de gainage et de PPG est très bénéfique pour courir sur la neige. En effet, la sangle abdominale est fortement sollicitée sur les appuis « fuyants ». Ce travail est de toute façon profitable pour la pratique de la course à pied sur le reste de la saison.

 

Portez une attention particulière à l’alimentation

Le froid que vous combattez entraîne une dépense énergétique accrue. Ce qui implique une alimentation en conséquence pour combler les pertes caloriques. Ne négligez pas non plus l'hydratation lors de vos sorties, car même si la sensation de soif n'est pas présente, la dépense hydrique est bel et bien réelle.

 

Osez les courses sur neige !

Enfin, il existe de plus en plus de compétitions se déroulant dans les stations de ski, y compris celles de moyenne montagne. C'est l'occasion de vous faire plaisir en accrochant un dossard sur votre poitrine et de tester tous les conseils livrés dans cet article. Souvent ces courses sont assez courtes et donc ne demandent pas un entraînement démesuré surtout si comme beaucoup d'entre nous, vous recherchez plus le plaisir et le dépassement de soi que la performance pure.

 

Ne vous servez pas du froid et de la neige comme prétexte pour hiberner sportivement. Au contraire, profitez-en pour vivre des instants magiques. Une fois le printemps arrivé, vous serez fier d'avoir conservé votre condition physique et d'avoir éliminé les petits excès dûs aux fêtes de fin d'année.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Validez votre note
Rédiger un avis
Commentaires

merci pour les conseils , j'aimerai en connaître un peu plus sur le gainage et le PPG; Qu'est ce le PPG ? Pouvez-vous m'en donner les informations sur la pratique du gainage et du PPG


Bonjour


Vous trouverez plus d'informations sur la PPG dans cette fiche conseil : https://www.kalenji.fr/conseils/progresser-grace-la-preparation-physique...


Bon entraînement.


Sébastien, Coach Kalenji


Sans oublier qu'il est très préférable de porter des chaussures étanches sinon les pieds seront très vite mouillés et le plaisir d'autant gâché.


Very Good ;-)


Les conseils sont parfaits !


Pensez également à une paire de guêtres. Elles peuvent être très utiles en cas de belle épaisseur de neige. Visez aussi des chaussures en Gore Tex.


Courir sur des endroits où la neige est tassée, ça va encore mais quand elle est épaisse, ça devient parfois carrément dur. Même avec des foulées courtes, les appuis ont tendances à bouger. Personnellement, quand je sors sur la neige, j'essaie donc de préparer mon parcours dans un coin que je connais bien. Je sais où sont les raccourcis et ils peuvent être utiles si le temps change ou si vous avez un coup de moins bien.


Enfin, dans mon sac à dos, j'amène toujours mon téléphone, des chaufferettes (si, si !) et un bonnet de rechange.


Voilà ma petite pierre !


Pour ma part, je commence à regarder des raquettes de courses.


En tout cas, ce sont des sorties qui sont toujours mémorables. Faites le !! ;)


Bonjour, pour avoir couru trois fois le Trail blanc des ROUSSES les conseils pratiquent à donner sont une bonne paire de basket cranté ou avec chaînette très utiles dans la neige dure mais un peu moins dans la poudreuse. Des getres très utiles lors qu on a de la neige à mi mollet, ensuite un bon collant long épais si possible pour bien gardé aux chaud les jambes, pour le haut suivant la température 3 voir 4 épaisseurs sont conseillées. Une paire de gant hiver adapté un tour de coup pouvant bien protéger le visage (en cas de rafale de vent) et le bonnet hiver aussi. J'ai testé et approuvé cette tenue et je rajoute la poche d' eau indispensable suivant la distance que vous aurez choisi. Sans oublier la frontale pour voir ou on met les pieds, indispensable aussi. Voilà y a plus qu'a et c'est réellement du plaisir quand on aime courir ... si la nuit ne dérange pas, il faut se retourner lors de l'épreuve et regarder toutes ces lumières scintiller dans la nuit noir et sur le blanc de la neige. Quel spectacle fantastique cet à vivre et je vous le conseil pleinement, pour tout sportifs cherchant le plaisir. Bonne découvert et c'est que du bonheur.


Bonjour,

Courir sur la neige ressemble souvent à un numéro d'équilibriste.

Je m'y suis essayé et mes adducteurs n'ont pas du tout apprécié les appuis fuyant dans tous les sens. A pratiquer avec modération.On peut s'essayer au ski de fond et la coupure avec la course à pied sera tout bénéfice . Mais il est vrai que le rayon Decathlon de cette spécialité n'est pas très fourni...


Bonjour Etienne,


Effectivement, les sports sur neige de manière générale présentent des sollicatations auxquelles nos muscles et tendons sont peu habitués lorsque nous n'habitons pas en région montagneuse. Un petit travail de renforcement et de PPG peut être parfois nécessaire pour bien supporter les contraintes et éviter toute blessure.


Vous pourrez retrouver des informations sur ce point dans cette fiche conseils Kalenji suivante : https://www.kalenji.fr/conseils/progresser-grace-la-preparation-physique...


Bonne continuation à vous !


Sébastien, Coach Kalenji


HAUT DE PAGE