Comment s'équiper pour débuter en trail ?

(6) 9
Déposer un commentaire


La pratique du running sur sentiers séduit chaque jour de nouveaux pratiquants. Courir en pleine nature est en effet une garantie de sensations inédites. Attention toutefois de veiller à la qualité de l’équipement pour ne pas connaître de sérieuses mésaventures…

Tous les trailers expérimentés le valident mordicus : il faut savoir faire preuve de prudence dans son approche du running en nature et ne pas oser d’emblée les parcours trop techniques. Il faut aussi et peut-être surtout s’équiper en fonction de l’effort (ou même de la simple balade) à venir.

 

Les chaussures

C’est évidemment le point le plus important de l’équipement trail ! Optez pour des chaussures dans lesquelles vous vous sentez d’emblée à votre aise et qui respectent les caractéristiques de votre foulée.

Plusieurs éléments sont à surveiller :

- L’accroche : vous souhaitez avoir sous les pieds une semelle qui adhère même et surtout sur sols humides.

- La protection : important de se protéger des pierres ou des racines grâce à une vraie chaussure typée trail.

- La pointure : il est généralement admis de choisir une taille supérieure au modèle route pour négocier les descentes sans douleurs au niveau des orteils.

- La légèreté : elle est moins importante que sur route. Faites confiance à une chaussure offrant une totale stabilité.


Les vêtements

On ne court évidemment pas sur des sentiers de montagne escarpés comme sur des routes parfaitement balisées ! Votre garde-robe trail doit comporter certains éléments d’équipement assurant confort et sécurité.


Indispensable :

- Un T-shirt et une polaire techniques. L’entraînement et les compétitions trail imposent généralement des sorties de plusieurs heures. Il faut être à son aise par temps chaud mais aussi en cas de fraîcheur.

- Un coupe-vent. Gardez toujours à l’esprit que les conditions météo peuvent changer rapidement (surtout si vous évoluez en montagne). Enroulé très finement autour de la taille ou plié dans le sac à dos, le coupe-vent est une garantie contre les intempéries imprévues. Il peut aussi s’avérer particulièrement utile en cas d’accident du type entorse contraignant à attendre des secours.

- Un cuissard ou un collant (en fonction des saisons). Evitez les shorts de running courts et ventilés – généralement portés par les marathoniens – qui ne protègent pas des possibles contacts avec des ronces.

 

A envisager :

- Le port d’un bonnet et de gants est conseillé par temps froid. Optez pour une casquette lorsque le soleil brille généreusement.

- Les manchons de compression. Ils peuvent à la fois protéger des griffures et autres piqûres. Ils peuvent aussi jouer un rôle dans la prévention des crampes.

Ne pas se fier au terme « accessoires ». Une pratique raisonnée du trail nécessite de s’équiper de manière méticuleuse. Les organisateurs de courses imposent d’ailleurs plusieurs de ces accessoires (qui sont en réalité des musts).

- Le sac à dos. Indispensable ! Il doit permettre de loger deux bidons mais aussi de caser des barres énergétiques ou des ravitaillements solides ainsi que le coupe-vent.

- Un téléphone portable. Pour prévenir ses proches ou d’éventuels secours en cas de pépin (vérifier en amont de la sortie d’entraînement que la batterie du téléphone est correctement chargée).

- Une lampe frontale. Evidemment indispensable lorsque l’entraînement se déroule (en totalité ou en partie) sous une luminosité aléatoire.

- Un chronomètre ou une montre GPS. Important pour apprécier convenablement le temps d’effort. Attention, la notion de progressivité est au moins aussi importante en trail que sur route.

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Validez votre note
Rédiger un avis
Commentaires

"La pointure : il est généralement admis de choisir une taille supérieure au modèle route pour négocier les descentes sans douleurs au niveau des orteils."

Bonjour

Il faudrait informer les vendeurs de cette particularité. J'ai acheté des XT5 avant d'avoir vu cette article, on m'a conseillé une pointure 44 alors que je chausse du 43, et elles sont trop petites, descentes douloureuses.


Bonjour Bruno,


Notre volonté est de satisfaire tous nos clients. Vous pouvez vous rendre dans votre magasin pour demander un échange pour une taille supérieure.


Sportivement,


Samuel, Equipe Kalenji


En ce moment je pratique du trail court / moyen et je m initie a l ultra trail.

Je suis d accord avec le conseil on n est jamais trop prudent


Bon article qui rappelle effectivement qu'on ne s'improvise pas Kilian Jornet du jour au lendemain!

Pour ma part, je rajoute également des pansements (en cas d'ampoule) dans mon camelbak, rien de plus rageant que de devoir écourter une sortie à cause d'un mauvais frottement!

Pour l'apport des manchons de compression, je reste assez sceptique sur l'effet mais je me renseignerai à l'occasion.


bonjour , quand serra disponible le nouveau sac de Trail (en photos) , dans votre présentation ,,,merci


Bonjour,


C'est un nouveau produit qui arrivera dans les magasins Décathlon à la fin du mois d'Août 2014. Il sera également disponible sur www.decathlon.fr


Sportivement,


Samuel, Equipe Kalenji


Satisfait de la fiche conseil qui m'a donné l'envie de reprendre l'entrainement fractionné accompagné de mon épouse.


Bonjour,

le sac a dos sur la derniere photos c un produit deja commercialisé ou qui va etre commercialisé?


Bonjour,


C'est un nouveau produit qui arrivera dans les magasins Décathlon à la fin du mois d'Août 2014. Il sera également disponible sur www.decathlon.fr


Sportivement,


Jérôme, Equipe Kalenji


HAUT DE PAGE