COMMENT SE PROTÉGER DES 1ÈRES CHALEURS ?

.Pour courir lors des premières chaleurs, il est primordial de protéger son organisme pour conserver un bon capital physique. Certains gestes indispensables doivent être pris en considération pour éviter le contact direct des rayons du soleil, mais surtout protéger efficacement votre organisme. Point capital pour rester protégés durant vos entraînements !

1/ POURQUOI ET COMMENT PROTÉGER SON ORGANISME EN PRINTEMPS ET EN ETÉ ?

Quel que soit le climat extérieur, pendant l’effort de course, le corps libère de l’énergie musculaire qui augmente sa température globale. Lorsqu’il fait chaud ou un peu plus chaud, l’organisme a la capacité de s’adapter en se refroidissant par un processus physiologique : la vasodilatation des vaisseaux et l’évaporation de la chaleur corporelle par la transpiration. Ce processus de défense affaiblit l’organisme et par grande chaleur, il puise directement dans votre réserves en eaux et minéraux.

Pour limiter les pertes organiques, garder de bonnes capacités physiques et surtout ne pas jouer avec sa santé lors de courses par temps chauds, il est important de suivre quelques conseils !

 

2/ PROTÉGER SON ORGANISME DU SOLEIL

premières-chaleurs

Quelques précautions à prendre avant de vous lancer dans vos sorties jogging

Planifiez vos entraînements le matin tôt ou en soirée

Lors des grandes chaleurs, adaptez vos heures de sorties pour ne pas trop subir la chaleur. Privilégiez les endroits ombragés et évitez de courir sur le bitume qui absorbe beaucoup de chaleur.

 

Réduisez votre vitesse de course

Les efforts soutenus augmentent la chaleur corporelle et le coureur se fatigue vite. Le meilleur indicateur d’une bonne séance d’entraînement reste votre capacité de récupération. Si vous vous sentez totalement épuisé après une course, votre vitesse et votre temps de course doivent être réduits.

 

Boire suffisamment pour éviter la déshydratation

Quelle que soit la température extérieure, vous devez boire régulièrement et ne jamais attendre de ressentir la soif. La sensation de soif n’est pas un bon indicateur, elle signale déjà un début de déshydratation. Mais par temps chaud, vous devez vraiment anticiper ces besoins sur une longue période. Une hydratation anticipée et suffisante permet d’éviter de multiples complications physiques comme les crampes, les entorses ou les claquages.

 

Conseil : Hydratez bien votre organisme quelques heures avant la course, buvez des petites gorgées d’eau pendant l’effort et à chaque pause. Après l’effort, il est important de boire des boissons minéralisées pour récupérer les sels minéraux perdus lors de la transpiration.

 

3/ LIMITER LA SURCHAUFFE CORPORELLE

Adoptez le bon équipement pour courir par temps chaud

Les vêtements de running printemps-été sont parfaitement étudiés pour permettre au corps de se refroidir suffisamment lors de la course. Ils sont confectionnés de manière ample pour faciliter les échanges thermiques entre la peau et la température ambiante. Les tenues de course techniques évacuent parfaitement la chaleur corporelle et permettent une bonne évaporation de la transpiration.

Les chaussures de running limitent la transpiration par une bonne ventilation et une bonne aération grâce aux mailles aérées sur le dessus du pied. Lorsqu’il fait chaud, il est indispensable de porter des chaussettes techniques, spéciales running, fines et respirantes.

 

Protégez-vous la tête et les yeux

C’est le conseil le plus élémentaire, il ne faut jamais courir sous le soleil sans porter une casquette. La protection de la tête évite d’absorber trop de chaleur tout en se protégeant des rayons UV. En hiver, il faut se couvrir pour garder sa température et éviter de se refroidir. En été, c’est l’inverse, la casquette permet de garder sa température et ainsi d’éviter la surchauffe. Les lunettes de soleil sont indispensables pour protéger ses yeux des rayons UVB et UVA.

 

Protégez votre peau avec une crème solaire résistante à l’eau

La peau du visage, des bras et des jambes doit être protégée du rayonnement solaire avec une crème à indice élevé et résistante à l’eau. En effet, vous transpirez en courant et la crème résistante à l’eau lui permet d’être protégé pendant l’entraînement de course.

 

Mouillez-vous régulièrement les vêtements, la tête, les bras et les jambes

En humidifiant ses vêtements et certaines parties du corps lors de la course, vous augmentez l’évacuation de la chaleur corporelle et permettez un refroidissement actif de l’organisme ! 

 

À savoir : Après vos entraînements de course par temps chaud, améliorez votre capacité de récupération en laissant votre corps se refroidir progressivement. Buvez suffisamment, respirez profondément et attendez que vous ne transpiriez plus pour vous doucher.

 

La course à pied par temps chaud…Un plaisir unique à protéger !

 

DÉCOUVREZ NOS CONSEILS COMPLÉMENTAIRES EN COURSE À PIED
Conseils
courir_par_temps_venteux
Avec une tenue adaptée et quelques astuces, courir par temps venteux n'est pas chose impossible
Conseils
CONSEILS POUR COURIR SUR LA NEIGE
Courir sur la neige, c'est LA contrainte de l'hiver pour beaucoup ! Tous nos conseils pour continuer à courir malgré la météo !
Conseils
courir-en-hiver
Voici notre guide de la motivation, infaillible pour vous rebooster et vous faire enfiler vos baskets de running !

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à écrire un commentaire

Rédiger un commentaire
HAUT DE PAGE