COMMENT ÊTRE RÉGULIER EN COURSE À PIED

Avouez-le, vous avez souvent une bonne excuse pour ne pas aller courir : fait trop chaud, trop froid, pas assez de temps, mal aux pieds, personne n’est motivé… Mais cette fois, c’est la bonne : la rentrée promet un nouveau rythme, le rythme du coureur régulier ! Alors, comment on fait ?

1. ÊTRE RÉGULIER EN COURSE À PIED, ÇA VEUT DIRE QUOI ?

En théorie, être régulier ça veut dire réaliser, accomplir à des moments uniformément espacés. Et donc, me direz-vous, si on court une fois par mois, toujours au même moment, on est régulier ? En pratique, si vous ne pratiquez pas votre sport chaque semaine, c’est assez irréaliste d’en voir les bénéfices et de constater une progression. C’est comme si vous disiez manger des légumes régulièrement, soit un samedi sur deux, quand vous n’êtes pas derrière les fourneaux : difficile pour votre corps d’en ressentir les bienfaits…

En course à pied, être régulier ça veut plutôt dire courir plusieurs fois par semaine, toutes les semaines. Les coureurs assidus enfilent leurs baskets 2 à 4 fois par semaine. Mais à chacun son rythme, à vous de voir celui qui vous convient le mieux selon vos envies et votre agenda.

 

2. COURIR RÉGULIÈREMENT POUR PROGRESSER

Vous n’avez peut-être pas envie de devenir marathonien, ni même d’aller grappiller des secondes sur votre parcours. Par contre, vous avez sûrement envie d’apprendre à courir un peu plus longtemps, d’être moins essoufflé, d’être un peu plus rapide ou même de vous sentir mieux en courant. Voilà à quoi sert d’être régulier dans vos footings.

La course à pied est un sport d’endurance, il faut donc travailler souvent pour voir des progrès. Mieux vaut courir une fois par semaine chaque semaine que de courir 3 fois dans une semaine puis aucune la suivante. C’est seulement la répétition qui aidera votre corps à assimiler l’effort et s’y habituer. Progresser, cela signifie aussi se mettre un peu en difficulté de temps en temps pour pousser votre corps à se dépasser.

Concernant la fréquence, si vous souhaitez voir des résultats, courir 3 fois par semaine est idéal, soit presque un jour sur 2 pour laisser au corps le temps de récupérer. Évitez d’enchaîner les sorties plusieurs jours d’affilée, elles seront plus efficaces si vous les espacez (2 la semaine et une le week-end par exemple).

 

           

3. COURIR RÉGULIÈREMENT POUR PERDRE DU POIDS

regularite_jogging

Vous avez décidé de perdre du poids avec la course à pied. Très bien, c’est un bon début ! Sachez cependant que la course ne fait pas seule le travail. Votre objectif doit être de rechercher avant tout une bonne santé en associant vos entraînements à une alimentation équilibrée : c’est cela qui vous fera perdre du poids efficacement à long terme.

Perdre du poids, c’est dépenser plus de calories que celles que l’on consomme. Essayez de courir 2 à 3 fois par semaine, à rythme modéré. Si vous n’avez pas l’habitude du jogging, commencez par des petites séances de 15 minutes et augmentez le temps progressivement jusqu’à arriver à 40 – 45 minutes. Si vous courez toutes les semaines, vous verrez que la perte de poids se fera naturellement et vous serez surpris par la rapidité !

A noter que le poids sur la balance est à prendre avec des pincettes : fiez-vous davantage à votre ressenti physique ou au changement dans vos vêtements. En effet, si vous commencez à courir régulièrement, vous allez vous muscler, vous raffermir, votre corps va changer et n’oublions pas que le muscle pèse plus lourd que la graisse, votre balance ne descend donc pas à la vitesse souhaitée ! Cela ne veut pas dire que vous ne perdez pas de poids...

 

4. TROUVER LA MOTIVATION DE COURIR RÉGULIÈREMENT

Oui, j’ai envie de courir de façon régulière mais comment je m’y prends ? Vous vous laissez déborder par votre quotidien et clairement courir n’est pas une priorité. Et si cela devenait une activité indispensable à votre bien-être ? Dans cette optique, il est presque certain que vous prendrez le temps d’aller fouler le pavé.

L’idéal est encore de noter à l’avance vos sorties jogging dans votre agenda, pour vous imposer un rythme qu’il vous semble difficile à tenir, de choisir les jours les plus propices et de vous y tenir.

Autre idée : trouver un compagnon de course régulier pour vos sorties, ce qui vous obligera à tenir le rythme, d’autant plus si vous vous motivez l’un l’autre.

Il peut arriver que la motivation ou la forme vous fasse particulièrement défaut de temps à autre. Gardez le cap mais ne vous forcez pas si vous ne vous en sentez pas capable, écoutez-vous, avec modération !

 

Marie Fauchille

Cet article a été co-rédigé par Marie Fauchille, diététicienne et nutritionniste

DÉCOUVREZ NOS CONSEILS SUR LA COURSE À PIED

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à écrire un commentaire

Rédiger un commentaire
HAUT DE PAGE