COMMENT CHOISIR MA DISTANCE DE COURSE ?

Comment savoir sur quelles épreuves j’ai le plus de potentiel ? Où placer mes efforts ? Sur quelle distance dois-je m’orienter en fonction de mes capacités ? Autant de questions récurrentes dans le monde du running. Voici les réponses de Philippe Propage.

CONNAÎTRE SES CAPACITÉS PHYSIQUES

Comme dans tous les domaines, nous sommes inégaux dans la course à pied. Vous connaissez tous des sportifs qui courent un marathon presque aussi vite qu’un semi-marathon, voire qu’un 10km. D’autres ayant des résultats probants sur de courtes distances (un 10km par exemple) et à qui on prévoit un chrono sur un marathon qu’ils sont, au final, incapables de pouvoir réaliser…

Nous sommes prédestinés, dès la naissance, à une forme d'effort court ou long. Pour faire simple, dans nos muscles, nous avons des fibres lentes et rapides, leur pourcentage étant variable d’un individu à l’autre. Par exemple, vous pouvez avoir un pourcentage important de fibres lentes (70%, et donc 30 % de fibres rapides), auquel cas vous avez naturellement des prédispositions à faire des effort longs. Si, en plus, votre entraînement est élaboré pour progresser sur les épreuves longues - semi-marathon, marathon, trail long… - alors votre pourcentage de fibres lentes augmente, au détriment des rapides. Vous l’avez compris, dans ce cas de figure, vous optimisez vos chances de réussite sur des distances longues. Au contraire, si vous souhaitez vous aligner sur des distances plus courtes – 3, 5, 10km -  et que vous vous entraînez en conséquence, alors vous allez augmenter votre pourcentage de fibres rapides mais pas suffisamment pour combler ce que la nature ne vous a pas donné. Et le résultat final ne sera probablement pas à la hauteur de votre investissement personnel…

Sachez aussi qu’à l’instant où vous cesserez de vous entraîner, le naturel reprendra le dessus et le pourcentage initial de fibres lentes et rapides regagnera vos muscles. Pour connaître votre génétique, il suffit d’un peu de pratique : rapidement vous vous rendrez compte de quelle « espèce » vous faite partie et là où vous êtes le plus à l’aise.

 

ADAPTER SA DISTANCE À SON ÂGE

Un autre élément essentiel pour choisir votre distance est aussi… votre âge ! Passé la quarantaine, il n’est malheureusement plus donné à tout le monde de pouvoir s’entraîner pour n’importe quelle distance.

A cet âge, aussi difficile que ce soit de se l’avouer, nos qualités naturelles de vitesse déclinent de façon plus perceptible (même si le processus commence à partir de 20 ans…). Aussi, la raison incite à s'orienter vers des distances plus longues : semi-marathon, marathon, trail, car nos qualités d'endurance, elles, ne sont pas altérées, voire même s’améliorent !

 

HOMME OU FEMME : QUELLE DIFFÉRENCE ?

Comment choisir ma distance de course

Quid du choix de votre distance de prédilection selon votre sexe ?

La gente féminine est, de fait, plus performante que ses homologues masculins sur les longues distances, qu’elle choisit plus volontiers. C'est un constat que l'on fait facilement à haut niveau où les performances des femmes se rapprochent le plus de celles des hommes : il arrive même que sur certaines épreuves une fille soit sur le podium d'une course, tout sexe confondu ! Mais, pourquoi ? Sans doute, une résistance à la douleur supérieure au sexe masculin et un mental incroyablement développé. Si vous avez encore des doutes, regardez le nombre d'abandons sur une course et faites le ratio homme-femme…

 

CHERCHER LE PLAISIR DE COURIR

Malgré cela, la course à pied étant, et devant, rester un plaisir, pratiquez le type d'épreuve dans lequel vos sensations sont les meilleures !

Si le résultat n’est pas votre motivation principale, peut-être même que le fait de prendre beaucoup de plaisir sur une distance gommera en partie ce petit désavantage génétique de vos muscles. Sprint, demi-fond, 10km, semi-marathon, trail long… testez-vous, explorez les disciplines et choisissez votre favorite. C’est sans aucun doute dans celle-là que vous serez le(a) meilleur(e) !

Philippe Propage
Philippe

Cet article a été rédigé par Philippe Propage, coach Kalenji et entraîneur d'athlètes de niveau international

NOS CONSEILS POUR PRÉPARER VOS COURSES
Conseils
bien préparer un trail

le trail impose une préparation particulière. Certains fondamentaux doivent cependant être respectés

(15) 1
Conseils
préparer un 10 km

Conseils pour se préparer à performer sur 10 km

(16) 26

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à écrire un commentaire

Rédiger un commentaire
HAUT DE PAGE