6 CONSEILS POUR CHOISIR SES CHAUSSURES DE COURSE À PIED

Pour courir dans les meilleures conditions, mieux vaut vous équiper d'une paire de chaussures bien adaptée à vos pieds et conçue spécifiquement pour la course à pied ! Ce qui vous évitera : ampoules, entorses et autres blessures...

1. ATTENTION À VOTRE POINTURE

Lorsque vous courez, votre pied gonfle et glisse vers l’avant de plusieurs millimètres, voire d'un centimètre. Quand vous essayez une paire de chaussures de course à pied, assurez-vous que vos orteils ne butent pas sur l'avant du pied… au risque d’avoir des ampoules et des ongles noirs ! Laissez un centimètre entre les orteils et le bout de la chaussure. Vos chaussures de course à pied seront donc souvent d'une taille supérieure à celles de ville.

 

2. VOTRE POIDS COMPTE !

Cela peut paraître évident : on ne choisit pas le même modèle de chaussures selon que l'on pèse 60 ou 90 kg.

Le saviez-vous ?
Lorsque vous courez, l'onde de choc créée à chaque foulée correspond environ à 3 fois votre poids. Cette onde se propage du talon jusqu'au sommet de la colonne vertébrale. Les articulations jouent le rôle d'amortisseur mais elles sont mises à rude épreuve. Le choix d'une bonne paire de chaussure de running est donc essentiel pour absorber les chocs et disperser les vibrations.
De ce fait, au-dessus de 80 kg, donnez la priorité à l'amorti, privilégiez une semelle intermédiaire en mousse plus ferme et une technologie d’amorti additionnel au niveau du talon et à l’avant du pied.

 

3. ROUTE OU CHEMINS ?

Conseils pour choisir ses chaussures de course à pied

Votre chaussure doit être adaptée à l'endroit où vous pratiquez le plus souvent. Sur route, privilégiez un bon amorti, car c'est sur ce terrain plus dur que les chaussures s'usent le plus et que les chocs sont les plus rudes. Si vous courez sur des chemins, préférez un bon maintien du pied et une semelle crantée et plus adhérente, adaptée aux obstacles naturels ou aux terrains plus glissants.

 

4. DÉTERMINEZ VOTRE FOULÉE

Chaque coureur possède sa propre façon de courir et donc toutes les chaussures ne sont pas adaptées à ses besoins. Pour déterminer votre type de foulée, le meilleur moyen est d’observer l'usure de la semelle extérieure de vos chaussures de course à pied : à l'intérieur de l'avant-pied, vous êtes plutôt pronateur ; à l'extérieur de l'avant-pied, vous êtes plutôt supinateur ; au milieu de l'avant-pied, vous êtes universel. Certaines marques de chaussures, comme Kalenji, propose des modèles de chaussures adaptés à toutes les foulées : plus besoin de se poser la question !

De même, si c'est votre talon qui touche le sol en premier lors de vos foulées, il vous faudra un modèle qui dispose de plus d'amorti à cet endroit que s'il s'agit de votre avant-pied. 

 

5. CHOISISSEZ VOS CHAUSSURES EN FIN DE JOURNÉE

Pendant la journée, votre pied gonfle, et au-delà de 30 à 45 minutes de course, votre pied a tendance à s'écraser. Achetez plutôt vos baskets de course à pied le soir, quand votre pied est gonflé.

 

6. QUAND RENOUVELER VOS CHAUSSURES DE COURSE À PIED ?

N'attendez pas la blessure ou l'apparition de gênes pour changer vos chaussures de course à pied ! Elles vous permettent de faire environ 1000 kilomètres. Pour les paires plus légères, comptez 500 kilomètres maximum (modèles spécifiques pour la compétition).

 

DÉCOUVREZ NOS CONSEILS SUR LA COURSE À PIED
Conseils
comment courir plus longtemps
Si courir 30 minutes ou 1h vous semble pour l’instant impensable, la bonne nouvelle, c’est que ce n'est généralement qu'une question de volonté et de progressivité.

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à écrire un commentaire

Rédiger un commentaire
HAUT DE PAGE