5 BONNES RAISONS DE PRATIQUER LE YOGA EN COMPLÉMENT DE L'ATHLÉTISME

Le yoga et l’athlétisme semblent être deux sports opposés, l’un axé sur la détente et la souplesse, l’autre spécialisé dans la vitesse et l’explosivité. Et pourtant saviez-vous qu’ils étaient complémentaires ?
Certes, les efforts nécessaires à la pratique du yoga sont différents de ceux demandés par l’athlétisme. Mais attention, ce sont deux disciplines qui nécessitent rigueur et technique, permettant ainsi aux athlètes de travailler différemment et de devenir plus performant ! Pas convaincu ? On vous donne 5 points pour vous prouver que le yoga est le parfait allié de l’athlétisme.
ameliore-la-respiration

1. IL AMÉLIORE LA RESPIRATION

Vous n’êtes pas sans savoir que la performance d’un athlète passe par sa respiration. Tout comme dans l’athlétisme, le souffle est le pilier central du yoga, c’est même la base de la pratique ! Celle-ci nous ré-apprend à être à l’écoute de sa respiration, à mieux la maîtriser et à la rendre plus efficace. Bref, en respirant comme un “yogi” on reprend conscience de notre souffle et cela permet aux athlètes de mieux canaliser leurs émotions, d’être alors plus sereins et par conséquent de mieux performer, que ce soit en entraînement ou en compétition !

           

developper-sa-souplesse

2. IL PERMET DE DÉVELOPPER SA SOUPLESSE ET DE RENFORCER SES MUSCLES

En athlétisme, ce sont souvent les mêmes groupes musculaires qui sont sollicités à répétition, générant un raccourcissement des muscles. Sans les étirer, ces derniers risquent de réduire la souplesse des articulations liées pouvant provoquer les blessures. Mais pas de panique, c’est là qu’intervient le yoga ! Ses différentes postures (qui peuvent être tenues plusieurs minutes) permettent à tous les muscles d’être sollicités, et en particulier les  muscles stabilisateurs qui sont souvent négligés. Par conséquent, les articulations seront plus solides (en particulier les plus nécessaires à l’athlète : abdomen, bas du dos et fessiers) et les mouvements seront plus assurés.

           

ameliore-la-concentration

3. IL AMÉLIORE LA CONCENTRATION ET RENFORCE LE MENTAL

Les compétitions sous la pluie, les entrainements en plein hiver,.. une grande partie de la préparation de l’athlète se passe dans la tête. Les variations d’humeur peuvent impacter une séance et jouer sur la performance. La pratique du yoga joue beaucoup sur l’aspect mental : elle développe la concentration, apprend à se recentrer sur soi, et à prendre conscience de son corps. Devoir tenir quelques instants les postures tout en travaillant sa respiration apprend aux athlètes à rester focalisé sur leur pratique et sur l’objectif à atteindre. Finalement, ce sont les mêmes besoins en athlétisme : savoir rester concentré sur sa course, même dans l’effort. C’est un vrai challenge mental, et le yoga permet de chasser les pensées négatives pouvant impacter les performances. En bref, il vous permet de vous forger un mental d’acier

           

prendre-du-temps-pour-soi

4. IL PERMET DE PRENDRE DU TEMPS POUR SOI

Le yoga et l’athlétisme sont deux disciplines totalement différentes mais pourtant très complémentaires. Quand l’un demande vitesse, explosivité, puissance et dépassement de soi, le second prône plutôt la détente, le fait de prendre soin de son corps, de se recentrer sur lui et de s’accorder une pause. Finalement, le yoga est plus qu’une pratique sportive : il offre un moment privilégié dédié à soi-même, une parenthèse offerte pour se détendre et créer des moments de sérénité au quotidien, parfois difficile à trouver avec nos emplois du temps surchargés.

           

ameliore-les-performances

5. IL AMÉLIORE VOS PERFORMANCES

Pour finir, tous les bienfaits du yoga feront de vous un meilleur athlète. Vous courez plus vite grâce à l’optimisation de votre posture de course, vous développez votre puissance et réduisez les blessures en travaillant la tonicité musculaire sur l’ensemble du corps. Les techniques de respiration “yogi” permettent de renforcer votre système cardio-vasculaire et de travailler votre souffle afin d’être plus performant. Et ce n’est pas tout, vous êtes plus fort physiquement mais aussi mentalement !

           

Alors convaincu(e) par les bienfaits du yoga ? Si vous souhaitez vous renforcer en douceur, travailler votre mental et optimiser vos performances, sautez le pas !  N’hésitez pas à demander conseil à un coach, pour qu’il puisse vous proposer des mouvements et des postures adaptés à votre pratique de l’athlétisme. Certains studios de yoga proposent également des cours “yoga for runners”, et vous pourrez facilement des vidéos sur YouTube.   Et si vous pratiquez déjà le yoga en parallèle de l’athlétisme, dites-nous tout ! Quels bénéfices avez-vous remarqué ? On attend votre témoignage ! 
signature-juliette

MANON - Fille, sœur, et compagne de cyclistes. Traileuse* élevée en plein air, à l'école du sport. Particule ultra* en cours d'acquisition. Marathonienne et championne de France Junior 2013 du 10 000 mètres marche athlétique. Mordue d'histoires de sportif·ves.

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à écrire un commentaire

Rédiger un commentaire
HAUT DE PAGE