5 anecdotes de ravito

5 ANECDOTES DE RAVITO VÉCUES PAR VOUS (RIEN QUE POUR NOUS !)

Quand le ravitaillement tant attendu ne se passe pas tout à fait comme prévu, mieux vaut en rire qu’en pleurer ! Il est venu le temps de délecter vos sens et de réchauffer vos cœurs. Qu’on se le dise, le ravito, c’est le paradis du·de la traileur·euse : mets locaux et boissons à foison, votre chéri·e qui vous attend gentiment depuis six heures, l’instant s’annonce fort agréable. Mais c’était sans compter sur de petits imprévus incongrus (que vous auriez en réalité pu anticiper… Oui, oui, pas de mauvaise foi entre nous), ou de grosses frayeurs un peu dégoûtantes. Ces tranches de vie, ce sont les VÔTRES. Des Ardennes à l’Aveyron, en passant par les Vosges et la Charente-Maritime, embarquement immédiat dans vos (més)aventures que vous nous avez partagées* et que nous avons adorées !
*Via notre super concours Facebook dans lequel vous pouviez tenter de remporter un verre compactable. Le choix des vainqueurs fut d’ailleurs rude au vu du niveau relevé des anecdotes de ravito partagées ! 

1. LE GARÇON DE CAFÉ IMPROVISÉ

L’anecdote de Laurent. Pour cette première anecdote, Laurent nous emmène sur l’Île d’Oléron. Alors qu’il court presque seul au monde, le traileur profite du paysage et savoure chaque foulée. “ Tout allait bien, il n’y avait pas de dénivelé, “ pas de caillou ” comme on le dit chez nous ! À un moment donné, il y a eu une bifurcation sur le port qui était minuscule. Bref, on peut dire que je me suis retrouvé à servir les clients en terrasse avec le sac à eau Kalenji sur le dos ” (rires). Pour ceux·celles qui auraient des doutes quant à la convivialité de ce sport, n’ayez crainte. Le trail, c’est tout comme à la maison. “ Les verres sont dans le placard à droite, et tu peux aller dire bonjour à Mireille qui se trouve à trois tables d’ici ! ”. 

 

La morale de cette histoire ? Soyez là où on ne vous attend pas, surprenez-vous ! Pour le coup, c’est plutôt Laurent qui a été surpris. 

2. L'AVENTURIER CONTRE TOUT GUERRIER

L’anecdote de Georges. Nous sommes à l’Ultra du Pas du Diable® (Aveyron). Le nom de la course annonce déjà la couleur. Comme il est coutume de le faire avant de prendre le départ d’un ultra trail, Georges se rend au contrôle de son matériel obligatoire. Couverture de survie, litres d’eau, vêtements chauds, et gobelet, tout y passe. En replaçant ses accessoires dans son sac, Georges oublie un objet, un seul (et pas des moindres), SON GOBELET. Effectivement, dans un souci évident de protection de l’environnement, les gobelets jetables tendent à être bannis des ravitaillements, c’est aux traileur·euses d'amener les leurs. Mais ne vous inquiétez pas pour Georges. Car en plus d’avoir plus d’une corde à son arc, il est aussi un optimiste à toute épreuve. “ Le plus rigolo, c’est la contrôleuse qui m’a poursuivi et demandé mon gobelet à la base de vie. Elle était certaine que je n’en avais pas et voulait me disqualifier. Alors (“ tadam ” !, ndlr), je lui ai sorti un fond de bouteille que j’avais découpé à l’improviste dans une bouteille vide, à un ravito précédent. Il fallait voir sa tête !  ”. Voyez donc comme l’idée de Georges est simple, maline, et surtout : elle fonctionne à merveille ! Bon, nous vous l’accordons, ne pas oublier votre gobelet reste tout de même la meilleure chose à faire. 

 

La morale de cette histoire ? Il n’y a pas de problème, que des solutions. Prenons exemple sur Georges, en trail comme au quotidien !

3. ALORS, ON N'ATTEND PAS TOM TOM ?  

L’anecdote de Tom Tom. L’endroit où se trouvait Tom Tom importe peu, et en réalité, cela va même vous aider à vous projeter dans sa peau. Enfin, il n’est pas certain que vous en ayez besoin... En effet, Tom Tom est la preuve vivante que les rêves (même les plus fous) se réalisent. Et croyez-nous, le rêve qui suit est aussi le vôtre. “ Sous 35 degrés, en arrivant au ravito (il avait sûrement très soif, ndlr), j’ai pris le premier verre que j’ai vu avec des glaçons, et je l’ai bu cul-sec… ”. Oui, vous avez deviné : “ c'était l’alcool d’un bénévole. Ils étaient à l'apéro ”. La légende ne dit pas pourquoi Tom Tom a précisément choisi CE verre et pas un autre. Il y a certainement une loi d’attraction derrière tout cela. 

 

La morale de cette histoire ? On n’est jamais mieux servi que par soi-même, et celle-ci n’a jamais été aussi bien incarnée. 

4. POOL PARTY ET POUVOIR CONJUGAL 

L’anecdote de Dingo Traileur. Numéro 1. Après la réalisation de votre plus grand rêve, c’est au tour de votre pire cauchemar d’entrer en scène. Le récit qui suit est typiquement une terreur nocturne d’avant-course (au même titre que celle qui vous hante déjà et dans laquelle votre départ est avancé de trois jours. Évidemment, personne n’a jugé utile de vous prévenir). La veille de l’Ardennes Mega Trail®, Dingo Traileur prépare ses affaires avec soin (pas si Dingo le traileur, finalement). “ J’ai déposé tous mes vêtements au fond d'une caisse et bien sûr (le poids de cette histoire pèse encore à travers ses mots, ndlr) mon sac et ma poche à eau, juste au-dessus. Le lendemain, au moment de me préparer (vous sentez la catastrophe arriver, ndlr), j’ai eu la surprise de trouver ma poche à eau percée et son contenu vidé dans ma caisse. J'ai pris le départ trempé, et ça motive ! ”. 

 

La morale de cette histoire ? Rien ne sert de courir, il faut partir à point. Ici, en l’occurrence, courir était plutôt utile quand on sait que Dingo Traileur va, justement, prendre le départ d’un trail. En revanche, parfois, trop d’organisation peut tuer l’organisation, pour qui ? Pourquoi ? Telle est la question. 

 

L’anecdote de Dingo Traileur. Numéro 2 (juste pour le plaisir, car le choix était trop difficile). Cette seconde anecdote se déroule au Festival des Templiers® (Aveyron). Dingo Traileur arrive à l’avant-dernier ravitaillement épuisé, et le moral dans les chaussettes. Comme tout homme qui se respecte, avant de prendre une décision importante, ce dernier cherche (inconsciemment, ou pas) l’approbation de sa moitié. “ J’ai envoyé un message à ma chérie pour lui dire que je n’étais pas sûr de repartir. Elle m’a répondu “ tu m’as harcelée pour faire cette course, alors maintenant tu vas jusqu’au bout ou je demande le divorce ”. Ça m’a boosté et j’ai fini (rires) ”. On veut bien le croire. 

 

La morale de cette histoire ? Qui est-ce qui avait ENCORE raison ? C’est Bibi. 

5. LA TRÈS CÉLÈBRE MISS TÉTÂRD

L’anecdote de Mélanie. C’est au cours du Trail de la Vallée des Lacs® qu’est née la légende de la très célèbre Miss Têtard. À l’époque, la traileuse se faisait alors appeler Mélanie. Alors que notre héroïne gambadait sagement, elle se trouva en panne d’eau. Heureusement pour elle, la soif ne se fit pas ressentir. Son chevalier servant, loyal et prévenant, anticipa une éventuelle rescousse de sa belle, et lui remplit sa flasque à eau dans une source. Tous deux poursuivirent leur route jusqu’au prochain ravitaillement où celle, que l’on nommait encore Mélanie, s’empara de la dite flasque et bu vigoureusement son contenu désaltérant. Soudain, Mélanie réalisa qu’il y avait “ comme des morceaux ”. Elle regarda au fond de son récipient et découvrit avec effroi, l’abominable vérité : “ elle grouillait de têtards. J’ai mangé des têtards, moi ! ”. Mélanie hurla, tout le monde ria. La légende de Miss Têtard prenait vie. 

La morale de cette histoire ? On ne peut faire confiance qu’à soi-même. Même pas à son chéri. Et mieux vaut tourner sept fois sa langue dans sa bouche pour vérifier… Juste au cas où il y aurait des morceaux. Et puis aussi, on a souvent besoin d’un plus petit que soi (les têtards, hein, pas le chéri !), pourrait tout aussi bien coller à la situation, mais ce serait abuser du taux maximal de blagues (pas très drôles) autorisées.

Et oui, c’est déjà fini. Nous remercions Laurent, Georges, Tom Tom, Dingo Traileur, Miss Têtard et tous ceux qui ont bien voulu nous faire rire en nous partageant leurs anecdotes de ravito.  Vous voulez un conseil ? Dans un moment pareil, ne dramatisez pas. Ceux·celles qui sont passé·es par là n’en retiennent que des rires, et une bonne leçon de vigilance. Certes, ces anecdotes auraient pu être évitées, avec des si. Mais elles ont bien eu lieu pour le plus grand plaisir de nos zygomatiques. Et vous, quelle est votre anecdote de ravito super drôle ? 
manon
Manon

Fille, sœur, et compagne de cyclistes. Traileuse* élevée en plein air, à l'école du sport. Particule ultra* en cours d'acquisition. Marathonienne et championne de France Junior 2013 du 10 000 mètres marche athlétique. Mordue d'histoires de sportif·ves.

Conseils
Top 10 des mauvaises habitudes des traileurs
10 ans de pratique et vous êtes toujours ce jeune premier ? Vous réitérez vos erreurs de débutant à l'infini ? Ceci va vous intéresser, juste pour vous rassurer. Ou pas !
Conseils
LES GRANDES ÉTAPES QUI VOUS FONT PROGRESSER EN TRAIL
Le trail, vous y goûtez crescendo ou vous faites plutôt parti·e de la team impatiente (celle qui affole son compteur GPS à tout-va) ? Peu importe, dans les deux cas, il y a toujours une histoire de premières fois !

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à écrire un commentaire

Rédiger un commentaire
HAUT DE PAGE