4 ASTUCES POUR COURIR SOUS LA PLUIE (ET AIMER ÇA !)

Nombreux sont les coureurs qui scrutent le ciel avant de valider le principe d’une séance d’entraînement. Comme si quelques gouttes pouvaient contrarier la qualité de leur effort ! Cohabiter avec la pluie ? C’est pourtant possible…

1. ADAPTEZ VOTRE ÉQUIPEMENT AUX CIRCONSTANCES

Pas nécessaire de sortir le poncho s’il ne pleut que modérément ! La tenue que vous porterez doit être choisie en fonction de la durée de votre séance d’entraînement prévue et de l’intensité des précipitations.

S’il pleut de manière continue, veillez à :

- Porter une casquette afin de ne pas être aveuglé par les gouttes qui ruisselleraient de votre front.

- Vous équiper d’un coupe-vent imperméable mais respirant.

- Protéger les zones de frottements de manière plus méticuleuse qu’à l’ordinaire. L’eau alourdit les vêtements et ceux-ci deviennent en conséquence source d’irritations.

- Emporter le minimum d’objets. Evitez d'emmener votre portable ou alors protéger le à l’intérieur d’une poche étanche (de même que votre argent, carte de crédit ou tout autre effet personnel). Courez léger quand le ciel est chargé !

 

 

2. VOUS ÊTES MOUILLÉ, ET ALORS ?

Malgré la qualité de votre équipement, il peut arriver que la pluie prenne le desssus et que vous soyez un peu mouillé ! Et alors ? Même avec les pieds trempés, le geste sportif est aussi naturel par temps humide que par temps sec.

Probable même que vous vous surpreniez rapidement à prendre un vrai plaisir à courir ainsi entre les gouttes lorsque tant d’autres, autour de vous, cherchent à se mettre à l’abri.

N’oubliez pas que vous ne pourrez choisir les conditions météo de votre prochaine course. Que ferez-vous s’il pleut ? Autant donc vous habituer à courir sous la pluie et même oser gambader allègrement dans les flaques. Ça mouille ? Et alors…

 

3. EN CAS D’ORAGE

Il est possible que la simple averse du début de séance se transforme subitement en déluge ou pire, en orage. Si vous courez en rase campagne et êtes surpris par l’orage, le plus sage est évidemment de trouver un abri. N’hésitez pas à arrêter un automobiliste (en faisant de grands gestes si cela est nécessaire) et appelez vos proches sur leur portable pour qu’ils viennent vous chercher (dans le cas où vous courez avec un téléphone portable). Si cela est impossible, ne paniquez pas. Restez éloigné des arbres et recroquevillez-vous afin de vous faire aussi petit que possible : la foudre, en effet, frappe toujours les points hauts.

 

4. UNE FOIS À L’ABRI…

Important de faire preuve de bon sens et de se déshabiller aussi vite que possible pour éviter de macérer dans des vêtements mouillés. Prenez soin de vos pieds et de vos chaussures (dans cet ordre).

Vérifiez que vous ne souffrez d’aucune ampoule : la pluie peut avoir ramolli votre épiderme et encouragé le déclenchement de petites plaies. A propos des chaussures : ôter la première de propreté – la semelle amovible – afin de la faire sécher séparément.

L’accumulation d’humidité peut être à l’origine d’odeurs désagréables mais aussi d’une déformation du chausson. Une technique ancienne consiste à remplir la chaussure de papier journal pour en accélérer le séchage.

Il faut apprendre à surmonter le désagrément passager des premiers hectomètres ! La pluie, lorsqu’elle est faible à modérée, ne doit pas dissuader de courir.

 

Bonne course !

DÉCOUVREZ NOS CONSEILS POUR COURIR PAR TOUS LES TEMPS
45,00 €*
4.30 / 5 46 avis
    25,00 €*
    4.61 / 5 33 avis

      Commentaires utilisateurs

      4.5 / 5 4 commentaires
      Répartitions des notes

      Chez Decathlon, les avis sont fiables.

      • 18 mars 2019

        Merci à tous les sportifs passionnés constituant le personnel de l'enseigne Décathlon, et qui diffusent de judicieux conseils (surtout pour les novices, mais pas seulement).
        Concernant la casquette, je la met systématiquement. Même par beau temps.
        Concernant les chaussures et les flaques d'eau, j'ai passé l'âge à me réjouir de patauger pour rien. De plus, même si certaines chaussures proposées dans les rayons de l'enseigne ont été conçu avec un traitement imperméable, je trouve dommage que Décathlon n'ai pas encore fait le choix de proposer ce genre de produit avec un revêtement en GoreTex. Un choix qui m'invite à m'approvisionner (en chaussures) dans une grande enseigne française spécialisée dans le domaine, par internet.

      • 07 mars 2019

        J'applique déjà ces différents conseils (casquette comprise) qui sont très pertinents, mais je ne prends toujours pas trop de plaisir à marcher (et oui pas de running mais de la marche rapide sans baton pour moi, mais j'utilise le même matériel que pour le running). Le seul soucis est de marcher sous la pluie dans l'obscurité, car ma frontale ne tient pas sur la casquette, elle glisse, et pour l'instant je n'ai pas trouvé de solution!

        Notre réponse :

        Bonjour,

        Je vous remercie pour votre commentaire sur ce conseil pour courir sous la pluie, cela nous donne de l'énergie pour en écrire toujours plus.
        Concernant votre problème de frontale qui ne tient pas, je me permets de vous suggérez nos lampes "pectorales" runlight 100 et 250 KALENJI qui tiennent sur le torse grâce à un système de sangles et sont donc très stables (pour la course comme pour la marche).
        runlight 100 :
        http:////www.decathlon.fr/run-light-100-id_8394712.html

        runlight 250 :
        http://www.decathlon.fr/run-light-250-id_8369000.html

        Et pour vous aider à trouver du "courage" pour marcher, je ne peux que vous recommander d'essayer sur votre smartphone l'application Decathlon coach, qui suit non seulement votre activité physique, mais vous guidera aussi pour débuter puis progresser. Marchez et comparez vos performances et progrès de sortie en sortie.
        http://www.decathloncoach.com/fr/home/advices/advice/application-marche-sportive

        Je vous souhaite de très bons moments de marche.
        PATRICE

        a trouvé cette réponse satisfaisante

      • 05 mars 2019

        Très bonnes suggestions à part sauter dans les flaques d’eau... Il est tout de même préférable de ne pas détremper vos chaussures donc vos chaussettes et infiné vos pieds. Si vous avez une lumière frontale, positionner la sous la casquette. En effet les gouttes d’eau accumulées sur la lampe font un effet de loupe et changent totalement la qualité de l’éclairage

        Notre réponse :

        Bonjour,

        Merci pour votre commentaire, très précieux.
        Vous avez raison de préciser que notre "conseil" de sauter dans les flaques n'est pas à appliquer systématiquement : nous nous sommes un peu enflammé sous la pluie...
        Un grand merci pour l'astuce de la frontale sous la casquette : idée lumineuse !

        Bonnes courses,

        PATRICE

        a trouvé cette réponse satisfaisante

      • Femme
        30-39 ans
        27 novembre 2018

        Ah top l'idée de la casquette

      HAUT DE PAGE