10 bonnes résolutions running pour 2016

3
Déposer un commentaire


Faites-vous partie de celles et ceux qui ont débuté l’année avec la ferme intention de courir davantage ? Attention – si c’est le cas – de ne pas placer la barre trop haut. Lorsqu’il s’agit de résolutions running, il est préférable de penser en premier lieu à une chose : se faire plaisir !

 

1. Etre aussi régulier que possible

Utopique de croire que vous progresserez sans vous entraîner plusieurs fois par semaine. Mais il reste déconseillé d’augmenter le kilométrage de manière trop précipitée. Ainsi, si vous débutez 2015 avec une seule séance hebdomadaire, fixez-vous comme objectif de passer à trois sorties avant la fin de l’hiver. Et attention aux mauvaises excuses : il faut courir régulièrement pour vraiment aimer cela !


2. Changer souvent de parcours d’entraînement

Halte à la routine du footing empruntant systématiquement les mêmes chemins et/ou les mêmes routes ! C’est en modifiant sans cesse vos terrains de jeux que vous sortirez (agréablement) de votre zone de confort. N’ayez pas peur de vous joindre à des groupes de coureurs pour découvrir de nouveaux parcours et ne craignez pas de vous aventurer loin de votre camp de base. C’est ainsi que l’on développe le plus efficacement son endurance.
 

3. Apprendre à varier les allures

Courez systématiquement à 8, 10, 12 ou 14km/h et votre corps s’adaptera. Avec cet inconvénient majeur : il rechignera ensuite à augmenter l’intensité d’un effort. Apprenez donc à décliner des séances d’entraînement aux programmes variés : longues pour bonifier les qualités d’endurance, en fractionné pour améliorer la VMA. Soyez inventif !


4. Fuir la solitude du coureur de fond…

La course à pied est un sport individuel qui gagne à être pratiqué en groupe. Ne soyez pas timide ou égoïste. Rejoignez un groupe d’amis, une association ou un club. Osez la convivialité running !


5. Prendre conseil auprès de plus expérimenté que soi

Ils sont parfois un peu rabat-joie avec leurs recommandations qui résonnent comme autant d’évidences. N’empêche ! Lorsqu’il s’agit de gestion d’effort, de sécurité voire d’étiquette, les anciens ont toujours un pas d’avance. Suivre leur sillage est donc impératif !
 

6. S’inscrire à une course chronométrée

Epingler un dossard valide l’appartenance à la communauté des coureurs à pied. Il n’est pas nécessaire de prendre le départ d’une compétition l’œil rivé sur le chrono. Mais plutôt de s’attacher à vivre un moment de fraternité dans l’effort. Et on se sent (toujours) tellement bien dans sa peau avec une médaille de « finisher » autour du cou.


7. Et se fixer un objectif raisonnable

Un trail de 5km ou un 10km sur bitume : si vous débutez, ne soyez pas trop ambitieux au niveau de la distance à courir. Et progressivement – si vous y prenez goût –, filez vers des courses plus exigeantes. Un jour – qui sait ? – vous prendrez le départ d’un marathon !


8. Faire preuve d’humilité

Peut-être éprouverez-vous en 2015 la fierté légitime de sentir votre corps réagir positivement aux efforts que vous consentez à l’entraînement. Courir fait un bien fou ! Mais ce ne doit pas devenir une raison pour discriminer celles et ceux qui n’ont pas fait le choix d’une pratique sportive régulière. Soyez donc un avocat humble et convaincu du running…
 

9. Rester en toutes circonstances à l’écoute de soi

Rien ne doit être fait – à l’entraînement ou en compétition – qui porte atteinte à son intégrité physique. Ecoutez-vous ! Et n’hésitez pas à consulter régulièrement un médecin du sport ou un kiné pour un check-up de vos articulations ainsi que de vos muscles et tendons.


10. Etre un coureur heureux !

Rien n’est plus triste qu’un « runner » amateur maudissant à longueur de journée ses mauvaises sensations à l’entraînement, ses kilos en trop, voire ses bobos divers et variés. Souriez, même si vous n’êtes pas filmé. Courir est une formidable aventure. Qu’il convient de vivre dans la bonne humeur.

 

Onzième résolution running pour 2016 : convaincre un membre de son cercle familial ou amical et/ou pourquoi pas un collègue de travail de devenir un coureur régulier. Bonne année sportive à tous !
 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Validez votre note
Rédiger un avis
Commentaires

Grâce à vous, j'arrive à courir trois fois par semaine (une heure environ) et j'en suis ravi et heureux !

De plus, toujours sous vos conseils, courir la nuit, sous la pluie est devenu vite un plaisir..

Merci encore car le running est un fort bon médicament gratuit !! Jamais sans forcer ceux qui n'ont pas la chance de pratiquer mais toujours en essayant de leur donner envie en leur parlant des effets positifs (sachant que sauf peut être au début, il n'y a pas d'effet négatif {attention aux tendinites...je me suis fait avoir...})


Voila j'ai bien lu votre conseille pour la course à pied, mais je coure toujours seule par ce que dans mon entourage j'ai personne qui veut bien courir donc je cours seule et je prends bien de plaisir à le faire. Et j'aime courir, je le fais 3 fois 10 km et 10km de marche le dimanche. Merci.


Bonjour,


Je vais tacher de suivre le conseil "Fuir la solitude du coureur de fond" mais ce n'est pas évident quand on a de fortes contraintes d'organisation et qu'on cherche à optimiser son plan d'entraînement vu le nombre restreint de séances.


HAUT DE PAGE