Comment méditer simplement ?

Pas le temps de méditer ? Voici nos conseils pour aborder facilement cette pratique et l’intégrer dans votre quotidien.

Comment méditer simplement ?

La méditation vous paraît inaccessible ? Pourtant, il n’y a pas besoin d’y consacrer des heures ni de maîtriser la position du lotus pour bénéficier des bienfaits de cette pratique. On vous initie en douceur et en toute simplicité à la méditation !

Que veut dire méditer ?

Contrairement aux idées reçues, méditer ne signifie pas faire le vide dans son esprit mais accueillir ses pensées avec légèreté et lâcher-prise, les laisser aller et venir sans se focaliser sur une en particulier et vivre pleinement l’instant présent.

Comment méditer simplement ?

Pourquoi méditer ?

Des études ont démontré que la pratique intensive de la méditation permettait d’augmenter la concentration, d’améliorer la vigilance et la stabilité de l’attention, de réduire le stress, de changer la perception de la douleur et même de limiter le risque cardiovasculaire. Méditer est donc un excellent moyen de prendre soin de sa santé mentale et physique.

Comment méditer simplement ?

Devenir conscient, ça s’apprend ?

Vous vous souvenez de vos débuts en danse, au foot ou au piano ? Il vous a fallu de l’entraînement avant d’être à l’aise. C’est exactement la même chose pour la méditation. Les maîtres-mots : régularité et persévérance. Préférez une séance quotidienne de 5 minutes plutôt qu’une méditation hebdomadaire d’une demi-heure et variez les exercices afin d’éviter l’ennui et le découragement. Vous avez du mal à vous motiver ? Rejoindre un groupe de méditation devrait vous aider.

Quand méditer ?

Il n’existe pas de bon ou de mauvais moment pour pratiquer la pleine conscience. L’important est surtout d’inscrire la méditation dans une routine. Choisissez un créneau de 10 minutes chaque jour pendant lequel vous êtes disponible physiquement et mentalement. Inutile de vous imposer une séance au saut du lit si vous n’êtes pas du matin. Rien ne sert non plus de méditer avant de dormir lorsque vous n’avez qu’une envie : tomber dans les bras de Morphée. Une fois que vous serez plus à l’aise, vous pourrez effectuer de courtes sessions (de 10 secondes à 2 minutes) dans les transports en commun ou en mangeant par exemple.

La marche méditative, vous connaissez ?
Il s’agit d’une forme de méditation active. Le principe : se promener tout en se concentrant sur ses mouvements et ce que l’on ressent. L’idéal est de le faire au milieu de la nature (dans un parc, une forêt, à la plage, etc.). Les sens y sont davantage sollicités, ce qui aide à parvenir à l’état de pleine conscience et rend l’expérience encore plus intense.

Dans quelles conditions pratiquer la méditation ?

Installez-vous dans un endroit calme où vous vous sentez bien. Enfilez une tenue confortable et asseyez-vous en tailleur, à genoux sur vos talons ou sur une chaise. Veillez à garder votre dos bien droit. Lancez un chronomètre, fermez les yeux puis respirez profondément par le nez en (dé)gonflant votre ventre et détendez-vous. 

Quels outils utiliser pour méditer ?

Pas toujours facile de passer de la théorie à la pratique lorsque l’on se retrouve seul avec soi-même. Grâce aux applications de méditation telles que Petit Bambou, Mind ou Namatata, il suffit de se laisser guider. Quelques minutes, un smartphone et la séance peut commencer. Gestion du stress, parentalité bienveillante ou encore cuisine en pleine conscience, chaque leçon donne de précieuses clés pour avancer sur le chemin de la zénitude. Bon à savoir : la plupart des applications proposent des programmes découverte gratuits, parfaits pour tester sans pression.

À méditer !