Qu'est-ce que le drop d'une chaussure ?

(91) 37
Déposer un commentaire

Le drop : késako ? 

Le « drop », c'est la différence de hauteur entre l'arrière (talon) et l'avant (avant-pied) de la chaussure. Pour schématiser, une chaussure à talons aiguilles aura un drop très élevé car la différence de hauteur entre l'avant et l'arrière est importante alors qu'une tong aura un drop nul. En course à pied, la notion de « drop » a fait son apparition aux yeux du grand public il y a quelques années seulement. C'est pourtant un élément de conception incontournable pour tous les ingénieurs chaussure. La nouveauté, c'est que le drop est de plus en plus pris en compte au moment de choisir une paire de chaussures. Cette prise de conscience est concomitante avec l'émergence du minimalisme en course à pied. Le pied nu a un drop nul car le talon et l'avant-pied se situent à la même hauteur, directement en contact avec le sol. C'est pourquoi, l'idée d'une chaussure permettant au pied de fonctionner tel que la nature l'a conçu -et donc avec un drop zéro- a fait son chemin. Mais le drop seul n'est pas un critère suffisant pour classer une chaussure comme minimaliste. De nombreux aspects sont à prendre en compte : son poids, sa hauteur, sa flexibilité, etc. A noter que le minimalisme a tendance aujourd'hui à être supplanté par la recherche de la « foulée naturelle » qui est moins extrême.

 

Un critère discutable

Le drop d'une chaussure n'est pas aussi absolu et définitif qu'il pourrait y paraître. En effet, il n'y a pas de méthode universelle pour mesurer le drop. Le plus simple est encore de couper la chaussure dans le sens de la longueur et de mesurer l'épaisseur de la semelle. Mais selon l'endroit où la mesure est faite, le résultat peut varier. Cela n'est pas anodin lorsque l'on sait qu'un millimètre de drop en plus ou en moins a son importance. En outre, le drop est généralement donné pour une pointure standard de 43. Ainsi pour un même modèle, le drop de la pointure 37 sera plus faible que celui de la pointure 47. Parler de pente entre le talon et l'avant-pied serait plus universel.

 

Quelle est l'influence du drop sur le coureur ?

La différence de hauteur entre l'avant et l'arrière de la chaussure n'est pas sans conséquence sur le coureur et sa foulée. Par contre, il n'y a pas aujourd'hui de certitudes sur l'influence du drop les performances ou les blessures du coureur. Le drop a également un impact direct sur les muscles et les tendons. Avec un drop faible, les mollets et les tendons d'Achille sont plus étirés. C'est pourquoi, tout changement de drop doit se faire très progressivement.

 

Quel est le drop des chaussures Kalenji ?

Le drop des chaussures Kalenji est quasiment toujours de 10mm. C'est une valeur moyenne qui s'inscrit dans la tendance du marché (hormis les chaussures minimalistes). Cela permet d'assurer les qualités de confort, de sécurité, de performance et de durabilité de nos chaussures. Ce choix doit permettre à tous les coureurs de trouver chaussure à leur pied. Une évolution du drop n'est pas exclue car nos ingénieurs et chefs de produit sont bien sûr très attentifs à l'évolution de la chaussure de course à pied. Le choix de la nouvelle valeur de drop sera fait uniquement à partir d'éléments scientifiques incontestables permettant de connaître précisément l'influence du drop sur le coureur, sa foulée et sa santé.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Validez votre note
Rédiger un commentaire
Commentaires

Explication très claire


Cela me conforte sur le choix de mes drop de 10 mais l'amorti combiné au drop, comment savoir si la chaussure sera conforme à mes attentes.

A part, selon l'avis du vendeur...


Bonjour Thierry,


Normalement, il y a des journées test qui existent dans chaque magasin Décathlon. Renseignez-vous auprès de l'équipe Running de votre magasin habituel pour savoir quand se déroulera la prochaine.


Bonne continuation,


Sportivement,


Yvon, Coach Kalenji


Je me suis mis à la course à pieds il y a quelques années, et quand je courais beaucoup, j'avais des douleurs intenses au niveau d'un genou.

Je me suis posé des questions sur ma façon de courir, et je suis passé à des chaussures à faible drop (voire nul) pour ne plus amortir sur le talon, mais de façon naturelle sur l'avant du pied.

Depuis, j'ai fait des marathons et des trails longs, et plus de problème de genou.

Bref, c'est le pied de courir en drop faible... et même plus encore, en minimaliste!


Personnellement, je cours depuis près de 15 ans et j'ai toujours tombé mes ongles de pied sur les ultra de plus de 80 km malgré le choix d'une pointure et demi de plus que mes chaussures habituelles.

Depuis que j'ai des chaussures avec un drop nul voir même négatif c'est nickel mis à part quelques douleurs aux tendons d'Achille mais aucune comparaison avec la chute de 3 ou 4 ongles à chaque course...


Merci pour toutes ces infos indispensables à connaitre


Je cours avec un confort inégalé depuis 1 an en drop zéro. Plus de soucis de genou, entre autres... Du coup je n'achète plus mes chaussures chez vous... je chausse du 38. J'ai des Saucony; je ne reviendrai aux kalenji que si vous évoluez!!!


Au terme de l'article on comprend que le drop à son importance mais aucun conseil d'acquisition de chaussures ne l'accompagne.

Donc wait and see.


Bonjour Jacques,


Merci de votre commentaire et de votre intérêt pour nos conseils.


Je vous invite à lire notre article pour bien choisir vos chaussures de running : https://www.kalenji.fr/conseils/6-conseils-pour-bien-choisir-ses-chaussu...


N'hésitez pas à nous recontacter si vous souhaitez plus d'informations.


Bon run !


Emilie, Kalenji team


les noms techniques ne toujours pas compréhensibles,avec cette explication,on sait de quoi on parle,et de quoi il s'agit.


Pages
HAUT DE PAGE