LA SEANCE A JEUN POUR EVITER LA CHALEUR ET BRULER LES GRAISSES

Courir de bon matin, avant même d’avoir petit-déjeuner, tel est le principe de la séance à jeun ! Pour certains d’entre vous, il s’agit du seul moment disponible dans le planning de la journée ; pour d’autres, il s’agit avant tout d’une méthodologie d’entraînement pour brûler plus de graisses en courant ; mais en ce moment, il s’agit surtout de fuir la chaleur de l’été pour s’entraîner dans de bonnes conditions ! Et vous allez voir que courir le ventre vide a plus d'une vertue...

S’ADAPTER AUX CONDITIONS CLIMATIQUES AVANT DE SE SOUCIER DES BIENFAITS

Au Kenya, la séance à jeun est une véritable institution, mais pas nécessairement pour les effets physiologiques qu’on lui reconnaît. Là-bas en effet, le premier entraînement quotidien a lieu en fonction du lever du soleil, au moment où l’air est plus frais, et correspond donc à une simple adaptation aux conditions climatiques. Tu peux donc suivre leur exemple aussi cet été et profiter de ce moment matinal et des meilleures conditions pour t’entraîner.

 

LA SÉANCE IDÉALE POUR FAIRE LA CHASSE AUX GRAISSES !

En préambule, je te rappelle que le corps fait appel à trois principaux substrats énergétiques à savoir les protéines, les glucides, et les lipides appelés plus communément les graisses. Si les réserves de protéines et de graisses sont importantes dans notre corps (plusieurs kilos), les réserves de glucides sont très faibles (quelques centaines de grammes) alors qu’il s’agit du carburant privilégié à l’effort car rapidement disponible. Tu comprendras donc que tes réserves vont vite s’épuiser et qu’il faille faire appel à d’autres sources d’énergie, les graisses en particulier, qui plus est si tu cours à jeun ! Pour te donner un ordre d'idée, une étude réalisée par la Kansas State University* a mesuré que la quantité de graisse brulée durant une séance à jeun s'élevait à 67% de la dépense énergétique après 12 h de jeûne. Pour le même effort réalisé dans l'après-midi, le résultat était de 50%.

 

Si courir à jeun te permet donc de brûler plus de graisses, cela favorise également selon des chercheurs britanniques** une diminution de l’appétit et de la balance énergétique (différence entre les entrées et les sorties énergétiques). En pratique, l’entraînement à jeun engendrerait une diminution de la ration calorique journalière. Couplée à un rééquilibrage alimentaire, la séance à jeun peut ainsi indéniablement t’aider perdre de la masse grasse et du poids.

 

 

  COURIR À JEUN OUI, MAIS AVEC PRÉCAUTION

Conseils pour courir à jeun pour éviter la chaleur et bruler les graisses

Pour commencer, attends quelques minutes (idéalement 20 à 30) après le réveil avant de partir courir. Profite de ce laps de temps pour boire un peu d’eau et pourquoi pas un thé ou un café.

Les premières fois, contente-toi de 30 à 45 minutes à basse intensité en maintenant un effort confortable. Une fois familier de ce type de séance, tu auras tout le temps d’augmenter la durée et mettre un peu d’intensité dans tes sorties à jeun.  

Prévois quand même une source d’énergie (gel, barre, boisson énergétique) pour faire face à une éventuelle hypoglycémie. A ton retour, ne saute surtout pas le petit déjeuner qui doit être équilibré et enrichi en glucides et protéines.

Je te souhaite de bonnes séances à jeun !

Jérôme SORDELLO - Entraineur et auteur de "la BIBLE DU RUNNING" - éditions Amphora

 

*Willcutts. Energy metabolism during exercise at different time intervals following a meal. Int J Sports Med. 1988

**Gonzalez, Veasey, Rumbold, Stevenson. Breakfast and exercise contingently affect postprandial metabolism and energy balance in physically active males. Br J Nutr. 2013

 

DÉCOUVREZ NOS CONSEILS SUR LA COURSE À PIED
10,00 €*
4.28 / 5 25 avis
    • 10,00 €*
    15,00 €*
    4.19 / 5 75 avis

      Commentaires utilisateurs

      Soyez le premier à écrire un commentaire

      Rédiger un commentaire
      HAUT DE PAGE