Courir à la campagne : Priorité à la sécurité

(1) 8
Déposer un commentaire


Les routes et chemins de France constituent de formidables terrains d’entraînement et de détente sportive pour les coureurs à pied de tous niveaux. Toutefois, il est important de respecter quelques règles pour vivre sa passion sans risque.

 

> Tenue vestimentaire et ravitaillement

La première des priorités concerne la tenue vestimentaire. Lors des mois froids, pensez à vous protéger. Particulièrement les extrémités. Gants et bonnet sont des impératifs quelles que soient la durée et l’intensité de votre effort. Il vaut toujours mieux ôter une couche de vêtement plutôt que d’avoir froid et de risquer un début d’hypothermie.

A l’inverse, si vous effectuez votre footing par temps chaud et ensoleillé, pensez à appliquer une crème de protection solaire sur les zones qui seront exposées (notamment la nuque et les épaules) : on attrape vite un coup de soleil en courant. Le port d’une casquette est également conseillé.

Qu’il fasse froid ou chaud, munissez-vous d’une barre ou d’un gel énergétique et d’une gourde pour vous hydrater régulièrement. Lorsque vous effectuez une sortie de plus d’une heure, vérifiez à l’avance les endroits (fontaines publiques, cafés…) où vous pourrez facilement trouver de l’eau.

 

> Sécurité

Le danger le plus évident, à moins de s’aventurer sur des sentiers isolés, réside dans la cohabitation obligée avec le flux automobile. Priorité : ne jamais tourner le dos aux voitures ou aux engins motorisés venant dans sa direction. Il est plus que suggéré de courir sur la partie gauche de la chaussée. Si un virage très marqué masque la visibilité, il est toutefois possible de bifurquer sur la droite durant quelques dizaines de mètres.

Les faits tragiques des trois dernières années ont rappelé la nécessité impérieuse pour les femmes de prendre des précautions. Voici les principales :

- Courir en groupe chaque fois que cela est possible.

- Se fier à son instinct : ne pas hésiter à rebrousser chemin même sans raison objective.

- Changer régulièrement d’horaires et de parcours.

- Prendre son téléphone portable avec soi et garder à portée de main un sifflet ou un objet pouvant émettre un bruit violent.

- Informer un proche de son itinéraire et de l’heure précise de son retour.

- Maintenir le volume sonore du lecteur mp3 (le cas échéant) à un niveau suffisamment faible pour percevoir l’imminence d’un danger.

- Porter des vêtements colorés pour être bien visible !

 

> Respect de l’autre et de la nature

Courir à la campagne est un privilège dont il faut user sans abuser. Est-il nécessaire d’insister sur l’interdiction absolue de polluer routes et chemins, talus et bosquets ?

L’étiquette du running suggère aussi un certain savoir-vivre : salut amical aux personnes rencontrées (pas seulement les autres coureurs) et décence en traversant les villages ou les simples lieux-dits (ne pas courir torse nu).

Veillez aussi à ne pas laisser ses copains d’entraînement à l’arrière. Un groupe de coureurs reste soudé lorsqu’il s’aventure sur des terrains de campagne. Question d’entraide. On part ensemble. On finit ensemble !

 

Bonne course !

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Validez votre note
Rédiger un avis
Commentaires

"Les faits tragiques des trois dernières années ont rappelé la nécessité impérieuse pour les femmes de prendre des précautions."


Je pense que ce n'est pas aux victimes de faire attention.

Si de telles faits arrivent, c'est à cause des agresseurs. Les victimes ne devraient pas se sentir fautives.


Le problème à la campagne ce sont aussi les chiens qui se promènent tout seuls. Quelle attitude adopter ? Je me suis déjà fait mordre


Bonjour,


Bonne question. Tous les coureurs ont au moins une fois été confronté à un chien agressif.


Voici quelques conseils dans ce cas :

- ne pas regarder le chien dans les yeux

- ne pas sprinter pour fuir et ne pas tourner le dos au chien

- s'éloigner doucement du chien

- si le chien est très menaçant : rester bien droit et hurler pour tenter de le faire fuir

- si le chien attaque, protéger ses parties vitales et riposter en visant les côtes, la truffe, les yeux, la gorge.


Les sprays au poivre semblent également assez efficaces pour repousser les attaques.


Heureusement, bien souvent le chien s'arrête de lui-même après que le coureur a quitté "son" territoire.


Samuel, Team Internet Kalenji


Bonjour


Je suis surpris que vous ne mettez pas en avant les risques liés à la pratique de la chasse ...


Je pense que recommander des vêtements aux couleurs vives serait judicieux


Bonjour Thomas,

Je vous remercie pour votre message et votre recommandation concernant ce conseil. J'ai rajouté cette précision dans le chapitre "Sécurité".


Sportivement,

Christophe - Responsable Communication Kalenji


merci pour tous vos précieux conseils. On se sent moins seul à courrir qd Kalenji est à nos cotés


Merci de nous faire profiter, à nous coureurs amateurs, des conseils judicieux et toujours utiles, qui sont diffusés dans vos colonnes.De plus,,sans vouloir faire de publicité excessive, DECATHLON offre un très large chois de produits..


Des informations et des conseils toujours les bien venus temps sur le confort que sur la sécurité merci pour ses indications , je vais régulièrement dans le magasin de Grande-Synthe ou l'accueil est toujours au top cependant ce qui est plus compliqué à ma connaissance c'est de récupérer le chéque points pour l'utiliser ou le récupérer, il serait plus approprié que l'utilisation soit liée à la carte DECATHLON lors des achats.


HAUT DE PAGE